L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Des rénovations énergétiques diversifiées (suite dossier) AH

Comme en construction neuve, dans le domaine de la rénovation énergétique, les bailleurs sociaux s’illustrent souvent par l’audace et l’innovation, dans des contextes parfois difficiles en fonction de leur patrimoine. La diversité des méthodes utilisées, des matériaux employés et des équipements installés en témoigne. Avec des points communs : des économies d’énergie, des baisses de charges, un gain de plusieurs classes énergie et l’émission de milliers de tonnes de CO2 évitée.
Aperçu des stratégies adoptées.

Lire l'article
'

Un accompagnement particulier des locataires a été prévu dès la phase de conception, qui perdurera un an après réception. © Vilogia

Premier chantier EnergieSprong en France

Vilogia vient de réaliser le premier chantier transposant en France la méthode néerlandaise EnergieSprong.

C’est une nouvelle page de l’histoire de la construction qu’a ouverte Vilogia, le 22 février dernier, en posant à Hem (59) la première façade française du projet Energies­Sprong, rebaptisé en France "E = 0" (pour "Énergie Zéro"). Le bâtiment concerné, en classe énergie E, fait partie d’un programme de rénovation de dix maisons en briques, construites en R+1 dans les années 50.

Ce chantier est la déclinaison française d’une méthode lancée en 2013 aux Pays-Bas, qui consiste à rénover des maisons en appliquant sur les façades existantes de nouvelles façades préfabriquées en usine, en industrialisant les procédés pour réduire à la fois les coûts et le temps de chantier. Une méthode qui a pour objectif de massifier la rénovation énergétique de ce type de bâtiments.

La transposition de cette démarche à d’autres pays européens bénéficie de subventions européennes dans le cadre d’Interreg Nord-Ouest Europe. Ce fonds finance 600 000 € sur un coût global de 1,28 M€ pour Vilogia.

Une véritable prouesse technique

Les façades à isoler sont d’abord scannées en 3D, avant d’être reproduites à l’identique en usine à partir d’une maquette numérique, en ossature bois avec isolant. La nouvelle façade est ensuite posée par grutage. Parallèlement, l’ancienne couverture est déposée, la charpente mise à nu et isolée, puis recouverte de panneaux photovoltaïques. L’électricité ainsi produite sera revendue à EDF par Vilogia. Le locataire verra sa facture diminuer d’environ 60%, selon les prévisions de l’ESH. Le triple vitrage des menuiseries, l’étanchéité à l’air, le traitement des ponts thermiques et l’installation d’une pompe à chaleur sur air extrait pour la production d’ECS et d’une ventilation double flux permettent, en complément, d’obtenir de très hautes performances énergétiques et une consommation énergétique nulle. Au final, ces bâtiments devenus passifs seront plus performants que les constructions neuves RT 2012. La consommation d’énergie nulle est garantie pendant 25 ans par le contrat CREM (conception-réalisation-exploitation-maintenance), signé avec Rabot Dutilleul Construction. Et il ne faut que trois semaines pour réhabiliter une maison, et trois mois pour livrer l’ensemble du chantier, au lieu de huit pour une rénovation classique. Dans tous les pays où la démarche EnergieSprong est engagée, la collaboration prévaut entre l’ensemble des partenaires  dans le but d’atteindre une masse critique par la multiplication du concept, pour faire baisser les coûts. Vilogia fait le pari que cette démarche collaborative produira rapidement ses fruits. L’ESH a lancé un second appel d’offres pour rénover 160 logements avec la technique EnergieSprong à Wattrelos (59) et rénovera au total 500 logements d’ici cinq ans, pour lesquels il ne recevra plus de subventions européennes. Charge aux entreprises qui remporteront les appels d’offres de trouver rapidement le moyen d’industrialiser le procédé pour en diviser le coût par deux. Le début du chantier est prévu pour la fin de l’année.

(1) Lire aussi Actualités Habitat n° 1041 du 15 septembre 2016 et n° 1026 du 15 janvier 2016.

Des bailleurs sociaux engagés

À la suite de Vilogia, ICF Habitat est en train de rénover 12 maisons avec Bouygues Construction, à Longueau (80), dont trois seront inaugurées au mois de juin. Néotoa suivra au dernier trimestre 2018 avec le lancement des travaux de rénovation de quatre pavillons par Sogea, à Châteaugiron (35). D’autres bailleurs se sont également engagés dans la démarche, en signant la charte EnergieSprong lors du dernier Congrès Hlm, en septembre 2017, avec un objectif global de rénovation de 3 600 logements : Est Métropole Habitat, Notre Logis, OPAC 38, Podeliha 3F, Pluralis Habitat et SACVL.