L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Edito du 15 février 2018 : Vers l’avenir AH

Lire l'article

La Conférence de consensus qui vient de s’achever nous a donnés collectivement l’occasion de réfléchir et de formuler des propositions. La contribution de l’USH, qui sera prochainement diffusée à l’ensemble de nos partenaires dans un Livre blanc, compte 85 propositions. Ce sont à la fois des propositions opérationnelles, issues de l’expérience, de la pratique quotidienne du métier de bailleur, et des propositions d’évolution des compétences, des modalités d’organisation. Toutes sont portées par un seul objectif : améliorer l’efficacité du service rendu aux habitants et aux territoires.

Le temps est venu du projet de loi, de sa présentation en Conseil des ministres, du débat parlementaire. Après avoir fait l’objet de procès injustes, de petites phrases et de mises en cause décalées des réalités lors du débat de la loi de Finances, qui ont donné le sentiment de le soumettre à des injonctions contradictoires, le secteur du logement social est aujourd’hui menacé d’immobilisme, faute de perspectives financières. Je souhaite que le Gouvernement mesure ce risque, à l’heure où les organismes peinent à mettre en œuvre la RLS dont les aspects techniques et les textes d’application ne sont pas finalisés par le Ministère et la CAF.

Déjà, la programmation 2017 a baissé, les signatures des nouvelles CUS ont été suspendues, les textes réglementaires d’accompagnement de la RLS ne sont toujours pas publiés. Il est temps que les ministres en charge du Logement prennent la mesure de la situation et fassent de la loi Elan, non un procès public injuste ou une punition contre le secteur social, toujours fidèle à ses missions, mais un outil pour l’avenir.