L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Foncier et logements abordables : chercheurs, déposez votre projet de recherche !

L'Union sociale pour l'habitat, ses Fédérations et un large collectif d’acteurs lancent un appel à propositions de recherche sur les défis économiques d’un foncier et d’un logement abordables.

Lire l'article

Compte tenu des enjeux significatifs que représente pour les acteurs de l'habitat social l’accès à un foncier abordable et confrontés aux défis importants que constituent le niveau des prix fonciers et immobiliers dans notre Pays et les objectifs de sobriété foncière renforcés récemment par la loi Climat et Résilience, l’Union sociale pour l’habitat, ses Fédérations et un large collectif d'acteurs du foncier, de l’habitat et de la recherche [1] lancent un appel à proposition de recherche sur ce sujet, afin d’éclairer la réflexion et alimenter le débat, notamment avec les pouvoirs publics nationaux et en région.

Les propositions de recherche sont attendues pour le vendredi 15 avril 2022 à 20h.

Le programme de recherche qui sera opérationnel dès la rentrée 2022 vise à pallier le nombre insuffisant de travaux scientifiques dans ce domaine, notamment en sciences économiques, dont l’existence est pourtant essentielle à la construction d’une expertise collective et informée, capable d’évaluer les situations, les politiques et dispositifs à l’œuvre et de proposer d’éventuelles mesures complémentaires en termes de politique publique.

En outre, le programme de recherche a pour objectif de contribuer à susciter chez les jeunes chercheurs, notamment en sciences économiques, un intérêt pour le secteur de l’habitat et du logement et les inviter à y développer des travaux.

Sa durée est prévue sur trois ans (2022-2025).

Les équipes de recherche visées par l’appel à proposition de recherche sont les équipes issues de laboratoires universitaires, d’institutions de la recherche et de structures de recherche privées, notamment associatives ou coopératives. Elles devront, sauf exception liée à la spécificité du sujet traité, nécessairement inclure, de façon centrale, des chercheurs en économie. Elles gagneront à présenter des propositions impliquant des chercheurs issus d’autres disciplines. Elles peuvent également s’associer à des organismes d’étude et d’observation disposant d’une expertise sur le secteur du foncier, de l’immobilier résidentiel ou du logement social.

Parallèlement à l’appel à propositions de recherche, un appel à manifestation d’intérêt est lancé en direction des acteurs de l’habitat et du foncier dans les territoires afin de les inviter à participer au programme de recherche.

Contact : dominique.belargent@union-habitat.org

 


[1]L’AORIF-Union sociale pour l’habitat d’Île-de-France, l’Association nationale des Etablissements publics fonciers locaux (ANEPFL), l’AURA Hlm Auvergne-Rhône-Alpes, la Banque des Territoires, la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP), la Fédération nationale des coopératives Hlm, la Fédération des entreprises sociales pour l’habitat, la Fédération des offices publics de l’habitat, l’Institut pour la recherche de la Caisse des Dépôts, l’Institut des hautes études pour l’action dans le logement (IDHEAL), le Plan urbanisme, construction, architecture (PUCA), l’Union sociale pour l’habitat (USH), en association avec l’Association des petites villes de France (APVF), la CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), la Confédération générale du Logement (CGL), la Confédération nationale du Logement (CNL), la Confédération syndicale des Familles (CSF), la Fédération nationale des agences d’urbanisme (FNAU), Fonciers en débat, France Urbaine, Intercommunalités de France-AdCF, le Laboratoire des initiatives foncières et territoriales (LIFTI), le Réseau des jeunes chercheurs du Foncier (RCJF), le Réseau recherche habitat-logement (RÉHAL), Villes de France.