L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

H'Prom : la sélection Hlm au service des exigences du label E+C- AH

Expert Politique technique au département Patrimoine de Partenord Habitat, membre du jury de la Sélection Hlm, Aurélie Botquin décrypte les enjeux de la future réglementation environ-nementale RE 2020 et les atouts de la Sélection Hlm dans la démarche bas carbone.

Lire l'article

'

Comment utilisez-vous la Sélection Hlm dans vos choix de produits et de solutions ?

Nous sommes à l’affût des évolutions technologiques des fabricants et des tendances à venir. De ce fait, nous nous servons de la Sélection comme d’un outil d’aide à la prescription, notamment pour l’actualisation de nos deux référentiels : le référentiel technique, issu de nos retours d’expérience et de nos attentes par rapport aux produits, et celui sur les produits industriels qui regroupe nos préconisations en termes de produits et solutions.

Le jury de la Sélection Hlm se réunit trois fois par an pour intégrer de nouveaux produits. En quoi ces rendez-vous sont-ils utiles pour les organismes ?

Les échanges lors du dernier jury de la Sélection, en décembre, ont été très riches en termes de retours d’utilisation et de rapport qualité/prix de certains produits tels que les complexes de vêture, les nouvelles menuiseries ou encore le mobilier sanitaire ou de cuisine. Ces rencontres ouvrent un nouvel horizon sur des produits que nous ne connaissons pas, et nous permettent d’anticiper les tendances et les évolutions du marché. Par exemple, le mobilier n’est pas nécessairement une préoccupation des bailleurs car il constitue plutôt un surcoût. Mais ces échanges m’ont fait prendre conscience que c’est une manière de nous différencier et un argument qui peut déclencher l’acte de vente sur nos produits en accession.

Lors de la rencontre de décembre, a été évoquée l’expérimentation E+C-, dans laquelle Partenord Habitat est engagé. Comment la Sélection peut-elle constituer un outil pour répondre à l’enjeu des bâtiments bas carbone ?

L’évolution du modèle du logement social nous oblige à anticiper encore davantage sur la manière de faire évoluer notre modèle économique, de continuer à proposer un service de qualité et de nous adapter aux nouveaux modes d’habiter. Dans la perspective de la RE 2020, il serait utile que la Sélection indique si les produits présentés possèdent une Fiche de données environnementales et sanitaires (FDES) ou un Profil environnemental produit (PEP), et si c’est le cas, s’il s’agit d’une fiche individuelle ou collective. L’absence de fiches FDES ou PEP impacte beaucoup le bilan carbone de l’opération.

Dans cette logique, quelles sont, selon vous, les évolutions en termes de réhabilitation ?

La RE 2020 va impacter les pratiques de réhabilitation, avec une adaptation des critères de performance exigés par la réglementation à terme en incluant le critère carbone. Nous allons devoir adopter une réflexion d’ensemble de la chaîne de production.

Pour la rénovation, l’impact carbone de la phase chantier va être très important sur le temps de chantier, puisque, réhabilitant majoritairement en site occupé, nous choisirons des produits qui permettent des temps de chantier très faibles, des produits préfabriqués par exemple, et des choix sur des solutions techniques qui diminuent les besoins en consommation d’énergie et leur impact carbone associé, sur la durée de vie du bâtiment. Nous allons sans doute passer davantage de marchés groupés pour trouver des produits qui répondent à ces objectifs, à des prix accessibles.

Propos recueillis par Diane Valranges.

Contact : didier.grollier@h-prom.fr

 

Enjeux environnementaux : la Sélection est là !

'

La Sélection Hlm est le reflet des réglementations environnementales et intègre ces enjeux, en particulier dans son chapitre consacré au chauffage et à l’eau chaude sanitaire. Depuis l’an dernier, l’offre de chaudières basse température poursuit son évolution, en réponse à la directive européenne ErP (Energy related Products), qui prévoit l’abaissement des émissions d’oxyde d’azote (NOx). La prochaine édition de la Sélection Hlm 2019 -2020 intègrera une offre en développement de pompes à chaleur et de chaudières à condensation collectives. Un nouveau chapitre sera dédié aux prestataires de services, au titre du dispositif des CEE, tels que Capital Energy. En plein dynamisme, le domaine de la façade évolue également, à l’image de l’arrivée de Sto, qui propose une offre complète incluant ITE, bardage et peinture, systèmes d’imperméabilisation.