L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Île-de-France : des aides pour le logement AH

Lire l'article

L’acte I du plan de relance de la région francilienne, d’un montant d’1,3 Md€, annoncé le 28 mai par sa présidente, Valérie Pécresse, comporte quatre axes. Le premier d’entre eux, l’activité économique et l’innovation (640 M€), intègre un soutien de 75 M€ aux filières stratégiques, parmi lesquelles la construction durable. Un deuxième axe, consacré au pouvoir d’achat, à la santé, à la solidarité et à la lutte contre les fractures sociales (190 M€), prévoit une enveloppe de 10 M€ en faveur d’une politique du logement plus solidaire. Elle devrait concerner en particulier la transformation de bureaux en logements, le conventionnement de logements sociaux à destination du personnel soignant ainsi que l’aménagement d’espaces dans les QPV pour se rafraîchir en été. Troisième axe, la lutte contre le chômage et l’accélération du retour à l’emploi (230 M€), prévoit une enveloppe de 85 M€ pour le pacte régional d’investissement dans les compétences, notamment pour orienter vers les secteurs "en tension et d’avenir" tels que le bâtiment. Le dernier axe est consacré à la relance écologique et aux transports (238 M€). Ce premier acte sera suivi d’un "acte II" à la rentrée de septembre.

Parallèlement, le Conseil de la Métropole du Grand Paris (MGP) a adopté un soutien financier exceptionnel de 15 millions d’euros aux communes de la MGP destiné à soulager leurs finances dans le cadre des dépenses engagées pour lutter contre la pandémie. Un plan de relance de 110 millions d’euros pour un territoire durable, équilibré et résilient, est structuré en cinq axes : promouvoir une stratégie de résilience intégrant le retour d’expérience de la crise sanitaire ; revivifier le tissu économique de proximité ; accélérer la transition écologique et le développement des mobilités douces ; soutenir le secteur de l’habitat et de la construction ; lutter contre la fracture numérique et accompagner la transition numérique. Ces axes, déclinés en 50 actions, seront engagés dans un cadre partenarial avec la Banque des territoires et la CCI de Paris - Île-de-France.