L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Jeunes : des produits adaptés AH

Lire l'article

Du 20 au 25 mai dernier, l’Union nationale des CLLAJ (comité local pour le logement autonome des jeunes) a organisé la dixième édition de la semaine du logement des jeunes à travers l’Hexagone pour interpeller le grand public sur les difficultés rencontrées par les jeunes dans l’accès au logement autonome, en lien avec des partenaires, dont Action Logement ; avec un focus particulier cette année sur l’accès aux droits. 22% des jeunes de 18 à 30 ans interrogés déclarent en effet ne pas avoir bénéficié des aides auxquelles ils auraient pu prétendre (5 points de plus qu’en 2016) et 65% d’entre eux n’ont pas entendu parler des dispositifs de caution comme Visale ou Locapass, proposés par Action Logement. De leur côté les organismes HLM développent des produits spécifiques pour ce public (étudiants, jeunes actifs, apprentis, jeunes travailleurs) et affichent dans leur feuille de route cet axe de développement . Retour sur les derniers projets.

• Condillac s’offre une jeunesse

'

14 mois de travaux seulement pour cette résidence qui a ouvert ses portes pour la dernière rentrée universitaire ; arch. : Michel Benoit Architectes. © Opac 38

Constituant l'un des plus grands ensembles de logements étudiants sur le campus de Saint-Martin-d'Hères, mais aussi l'un des plus vétustes, le site Condillac, près de Grenoble, accueille désormais la nouvelle résidence étudiante Stefan Zweig, conçue par Linkcity, filiale de Bouygues, pour le compte de l’Opac 38. Le bâtiment est réparti sur 6 niveaux : 160 studios dont 8 PMR, 40 logements T2 dont deux PMR, 1 logement de fonction pour le personnel du CROUS Grenoble Alpes, soit 201 logements. Les résidents bénéficient d’une laverie commune ainsi que d’un espace "colearning" équipé d’un mobilier moderne et d’une connectique adaptée même si tous les logements sont connectés au réseau WIFI de la résidence. Objectif : favoriser les échanges entre les étudiants et ainsi développer le lien social à l’échelle de la résidence. Le bâtiment, économe en énergie et respectueux de l’environnement, s’inscrit dans la règlementation en vigueur RT 2012, avec des performances 20% supérieures aux attentes. Cette opération figure au contrat de plan État-Région (CPER) et dans le cadre de l'Opération Campus ; elle bénéficie du soutien financier de la Région AuRA (Auvergne-Rhône-Alpes) à hauteur d'1,86M€ et de Grenoble Alpes Métropole à hauteur de 1M€.

• Une marque dédiée

Voici plusieurs mois déjà, Domofrance a fait le choix de s’appuyer sur la marque Yellome pour soutenir le fort développement de son offre de logements locatifs jeunes et lui donner une plus grande visibilité. Une marque déposée par la SA Le Foyer(1) (également filiale d’Action Logement) en 2015 avec qui Domofrance a signé un contrat de licence autorisant le bailleur bordelais à utiliser la marque en Nouvelle Aquitaine. L’ESH a fait le choix d’ouvrir une agence à cette enseigne en plein cœur de Bordeaux, avec une équipe de neuf collaborateurs, bilingues pour la plupart. Le concept Yellome repose sur un logement temporaire, en résidence sociale, adapté à la vie des étudiants, alternants et jeunes actifs dans une résidence meublée et sécurisée, confortable, connectée, avec des infrastructures et des services utiles et un accompagnement, le tout à tarif social. À noter que Domofrance entend, à horizon 2021, doubler son offre de logements jeunes en passant de 1 200 à 2 250 logements en Nouvelle-aquitaine.

(1) L’ESH gère plus de 200 logements Yellome en Nouvelle-Aquitaine.

• Nouvelle autonomie pour 94 étudiants

'

Implantée sur le toit d’un centre commercial, la résidence Simone Lambre a coûté un peu plus de 6,8M€. © Espacil Habitat

Avec ses 94 logements, la résidence Simone Lambre à Champigny-sur-Marne (94), complète l’offre de logements étudiants d’Espacil Habitat sur la commune. La résidence est localisée à proximité immédiate de la gare pour un accès rapide aux pôles universitaires et aux bassins d’emploi de l’Est parisien. Elle se compose de 92 logements de type 1 de 21,61m2 (64 PLS et 28 PLUS) et de deux logements de type 1 bis de 28,85m2, en PLS, avec des loyers respectifs de 446, 342 et 517 euros. Les logements sont équipés avec du mobilier mobile, polyvalent et design et disposent de la fibre optique pour une meilleure connectivité. Une offre internet avec Wi-Fi a été négociée avec un prestataire. Dans les parties communes, plusieurs espaces sont dédiés au partage et à la convivialité, la résidence possédant également une laverie commune, un hall d’accueil et un local à vélos. Elle est certifiée Habitat & Environnement, niveau RT 2012 - 10%. 36% des jeunes occupants étaient dans une situation précaire ou transitoire et 25,3% étaient logés chez leurs parents.