L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

L'Art du temps, tout un programme... AH

C’est un parcours un peu singulier qu’a suivi cette opération aixoise de 95 logements, dans le quartier de La Duranne, une zone en plein essor.

Lire l'article

Pas un mètre carré n’avait été construit par Famille et Provence à Aix-en-Provence depuis 1995, alors que l’ESH en produit ailleurs 100 à 200 logements par an. Convié par la municipalité pour évoquer la problématique du logement étudiant, le bailleur s’est finalement vu confier la réalisation d’un programme de 95 logements. Il faut dire que La Duranne, qui compte quelque 8 000 habitants, a vu sa population augmenter du fait, notamment, de l’installation de nombreuses entreprises. Pour loger cette population jeune (plus de 60% ont moins de 40 ans), industrieuse (la plupart des deux parents travaillent) et appartenant, pour environ la moitié, aux catégories socioprofessionnelles supérieures, l’offre de logements locatifs ou en accession devait se développer.

Un travail collaboratif

Au préalable du lancement de la construction, un travail collaboratif interservices - Locatif, Prévention, Communication, Maîtrise d’ouvrage - a été lancé pour engager une démarche de "location choisie" et proposer la meilleure "commercialisation" possible - il s’agit de logements PLS - en partenariat avec les différents réservataires.

Objectif : trouver des habitants motivés par la démarche et le projet collectif proposés. Les "postulants" pressentis ont été présentés à une pré-commission d’attribution, et ce, avec l’accord des administrateurs. En plus des documents obligatoires à fournir, les candidats devaient remettre une lettre de motivation et signer une charte d’engagements mutuels avec l’ESH.

Le groupe, une fois constitué, a suivi, pendant les six mois précédant la mise en location, des ateliers menés avec l’aide d’un assistant à maîtrise d’ouvrage. Ateliers au cours desquels, les habitants ont appris à se connaître, ont défini les usages des espaces collectifs (atelier contes pour enfants, atelier cuisine, repas partagés, balade sportive, etc.), ont écrit les règles à respecter par l’ensemble des habitants sur ces espaces, et ont mis en place un "Conseil de résidents".

'

Une conteuse vient régulièrement dans le quartier et anime un atelier avec les enfants dans un hall aménagé à cet effet. 

Une résidence à "Haute Qualité Humaine"

Menée en conception-réalisation par le groupement Demathieu-Bard (entreprise mandataire), l’agence d’architectes Oh!Som, le bureau d’études AD2i et les paysagistes de l’Atelier Altern, la résidence l’Art du Temps(1) est répartie en six plots R+4 à R+5 reliés par une résille en béton derrière laquelle s’abritent les terrasses dont sont dotés tous les logements par ailleurs 100 % traversants.

Une des spécificités du projet est de proposer des espaces partagés : halls bibliothèque, salle d’activités commune, jardins suspendus avec une mini serre pour planter des semis sur table, solariums, buanderie, atelier vélos (à venir) et installation de ruches en toiture. Labellisé Bâtiments durables méditerranéens (BDM) - niveau Or, cet ensemble bénéficie d'une consommation d'énergie inférieure à 20% de la référence RT 2012. Avec ce projet, l’agence Oh!Som a été nominée dans la catégorie Habitat pour le concours national de l'Équerre d'Argent.

Le coût de l’opération est de 14,5 M€ ; le prix du loyer d’un T3 de 68 m² est de 550 €. Six mois après sa mise en location, la résidence est occupée à 100%.

(1) Le nom de la résidence fait référence à un livre de Jean-Louis Servan-Schreiber qui s’interrogeait, en 1990, sur notre rapport au temps et notre difficulté à le gérer alors que nous pouvons en avoir la maîtrise.