L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

« La fiction permet de casser les clichés de manière indirecte », Janek Tarkowski, candidat Hlm sur cour(t) 2019

Dans son court-métrage « Je veille sur toi », Janek Tarkowski aborde la question des nouvelles technologies et de leurs impacts sur notre société. Rencontre.

Lire l'article


Court-métrage en lice pour cette 7ème édition du concours Hlm sur cour(t), « Je veille sur toi », se déroule dans un futur proche. Le synopsis ? Nicolas, un retraité attaché à son indépendance, perd son autonomie à la suite d’un accident. « Au lieu d’aller le voir, son fils, débordé par son travail lui envoie alors un robot assistant », explique Janek. Un sujet qui invite au questionnement : « C’est intéressant d’avoir ces robots mais comment peut-on encadrer leur développement ? », souligne Janek.

Passionné de nouvelles technologies, Janek nous en dit plus sur sa participation au concours Hlm sur cour(t). Un concours qui l’a notamment séduit pour ses défis : « Il faut écrire un scénario et rendre son court-métrage dans un délai assez short, mais cela force à faire un film et à donner le maximum dans un temps limité ! Et puis l’univers du logement social m’a aussi beaucoup intéressé, il est en fait très lié à l’innovation. Aussi bien sur l’aspect architectural que sur le vivre ensemble dans les immeubles. Pour moi, faire un film d’anticipation dans ce type de lieu, c’était parfait ! »