L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

La réforme des banlieues annoncée pour début 2013

À la suite du bilan critique de la Cour des comptes sur la politique de la ville des dix dernières années, une nouvelle « géographie prioritaire » pour les quartiers les plus en difficultés sera mise en place début 2013. Le ministre de la Ville assure que le PNRU sera mené à son terme.

Lire l'article

À l'occasion d'une journée particulièrement riche en annonces gouvernementales (relèvement immédiat  du Livret A à 25%,  projet de loi sur le logement social à la fin septembre), le ministre de la Ville, a annoncé hier la réorganisation des dispositifs d'aides dans les quartiers sensibles. Le site L'Express.fr revient sur les déclarations de François Lamy pour qui cette réforme « simplifiera les zonages et concentrera les interventions publiques sur les territoires qui en ont le plus besoin ». Principal objectif : mettre fin au « saupoudrage » des dispositifs d'aides et faciliter leur application. Une nouvelle carte géographique définira ainsi la liste des zones prioritaires. Comme le précise par ailleurs un article du Figaro.fr, le ministre de la Ville a indiqué l'abandon en parallèle des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS), des Zones urbaines sensibles (ZUS) et autres dispositifs complémentaires. La réforme donnera lieu, au préalable, à une concertation comprenant une centaine d'intervenants de la mi-octobre à la fin de l'année

François Lamy affirme, par ailleurs, que « le Gouvernement mènera à bien le programme national ed rénovation urbaine (PNRU), qui n'est aujourd'hui qu'à la moitié de sa réalisation ». L'évaluation des programmes réalisés « ouvrira la voie à une nouvelle génération d'opérations de renouvellement urbain, conformément aux engagements présidentiels, qui comporteront des objectifs de mixité sociale et fonctionnelle, ainsi que de désenclavement des quartiers » précise-t-il.