L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le béton ou le bois, double succès AH

Lire l'article

Que ce soit un prix prestigieux français comme celui de l‘Équerre d’argent attribué par Le Moniteur/AMC, ou un prix à l’échelle européenne, les bailleurs sociaux figurent en bonne place dans les concours, preuve de leur constante recherche d’innovation en matière architecturale.

1001 Vies Habitat, Équerre d’Argent

20 réalisations nommées à l'Équerre d’argent 2020 ont été soumises au jury présidé par l'architecte Marc Barani qui a révélé, le 23 novembre, le palmarès où figure l’ESH 1001 Vies Habitat dans la catégorie “Habitat” pour sa résidence étudiante Rosalind Franklin.

Livré fin octobre, le bâtiment de 192 logements, proposés pour partie en colocation, situé sur le plateau de Saclay, pourra accueillir 282 étudiants à la rentrée de janvier 2021. Le choix constructif des cabinets d’architectes Bruther et Baukunst, qui se sont inspirés des campus américains, s’est positionné sur une structure poteaux-dalles en béton brut. Le programme s’élève sur 6 étages et comprend une succession d’îlots ouverts sur des places et espaces verts favorisant une continuité entre les espaces publics et privatifs. Aux logements sont associés une surface commerciale de 245m2, un parking public de 425 places et un local mobilité dédié à la réparation des deux roues, prochainement cédés à la Ville de Palaiseau. Le rez-de-chaussée, traité en double hauteur, intègre l’essentiel des activités collectives de la résidence et l’accès au parking. Les vastes plateaux habitables, d’environ 16 mètres de profondeur, offrent des possibilités d'aménagement multiples et polyvalents, agrémentés par un éclairage naturel présent sur tout le pourtour de l'enveloppe du projet. La résidence est certifiée NF Habitat HQE niveau excellent et labellisée RT 2012-20% Effinergie + (grâce notamment aux panneaux photovoltaïques intégrés en toiture).

À signaler, dans le peloton final de cette compétition, les programmes de  Maison Familiale de Loire-Atlantique (100 logements sociaux et participatifs à Nantes) et Paris Habitat (79 logements sociaux et une crèche à Paris XIIe).

 

Actis récompensé par un prix européen

'

Le Solaris se distingue par ses façades en bardage bois et plaques d’aluminium, arch. : cabinet Roda. © B. Ramain

L’immeuble Le Solaris d’Actis, à Grenoble, est l’un des lauréats du Prix Constructive Alps 2020, organisé par la Suisse et le Liechtenstein depuis 10 ans, qui a récompensé le 6 novembre dix bâtiments témoignant d’un respect particulier pour les ressources naturelles et les traditions architecturales de l’arc alpin. Parmi les 328 projets soumis au concours, dont 13 français, Le Solaris a retenu le jury pour "ses murs extérieurs parfaitement isolés en bois, avec des logements orientés sur le quartier, la ville et le paysage".

Ce bâtiment très basse consommation (RT 2012 -30%) de 38 logements sociaux, avec double ou triple orientation, est isolé par l’extérieur, chauffé par géothermie (pompe à chaleur raccordée à la nappe phréatique) et bénéficie de terrasses ou de loggias généreuses, avec cellier. Pour limiter la circulation, il ne comprend pas de garage, les stationnements étant prévus dans un parking proche.