L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le CléA, testé pour vous AH

Dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, la participation de l’employeur au développement de l’employabilité des salarié(e)s a été renforcée. Le certificat CléA, attestant l’acquisition des connaissances et des compétences professionnelles, est un outil phare pour y parvenir ; la direction des ressources humaines de l’USH l’a testé.

Lire l'article
'

Pour obtenir le certificat CléA, chaque candidat a droit à trois essais sur cinq ans. © CléA

Ce dispositif, éligible au compte personnel de formation, permet en effet, à partir d’une série de tests, d’identifier les acquis des salariés et d’envisager leur évolution professionnelle, mais aussi de développer leur assurance en leur proposant d’acquérir une certification valorisable dans leur parcours professionnel. "Pourtant, les quelques expériences collectives de ce dispositif au sein des organismes Hlm montrent des taux de réussite très faibles", souligne la direction des ressources humaines de l’USH, qui a voulu comprendre pourquoi, en expérimentant le CléA auprès de trois organismes certificateurs, avant de formuler cinq recommandations.

L’évaluation varie fortement d’un organisme à un autre, chacun proposant une méthodologie et un contenu différents : évaluation individuelle ou collective, exercices exclusivement en ligne ou sur papier, possibilité de relecture ou pas, fil rouge conducteur pour l’ensemble des domaines testés ou succession de questions indépendantes. Dans tous les cas, constatent les experts de l’USH, "cette journée de test est dense et demande un effort de concentration, qui peut déstabiliser les salarié(e)s". D’où la nécessité :

  • d’expliquer et d’introduire le référentiel CléA, disponible sur le site officiel, afin de se familiariser avec les domaines à évaluer et permettre ainsi aux candidats de se préparer pour ne pas plonger dans l’inconnu ;
  • d’accompagner les salariés à préparer un résumé de leur parcours et de leur projet professionnel. Lors de l’évaluation, un temps d’entretien individuel est prévu avec un accompagnateur, durant lequel celui-ci peut leur demander de présenter ces éléments ;
  • d’indiquer aux candidats de rester attentifs lors de la présentation de l’évaluation ; il est possible que l’accompagnateur leur demande de restituer et de reformuler la démarche ;
  • d’organiser des sessions d’information, de formation ou d’échange de pratiques professionnelles, qui contribueront à optimiser les chances de réussite. Ainsi est-il conseillé aux candidats de se sensibiliser aux thématiques d’Hygiène Sécurité Environnement liés à leurs postes ; de se réapproprier les règles liées aux gestes de premiers secours ; de réviser ses classiques (tables de multiplication, règle de trois, pourcentages simples, calcul d’unité de mesures, de temps, de quantités, etc…) ; de s’entraîner à l’utilisation des outils de bureautique du pack Office, la messagerie électronique et la recherche Internet sur les différents navigateurs ; de réfléchir aux règles de vie collective en entreprise. Mais aussi de ne pas rester bloqué(e) sur un exercice, quitte à y revenir, car tous les domaines doivent être validés dans un délai imparti.
  • Ceux qui auront partiellement validé leur CléA auront toujours la possibilité de se former auprès d’un organisme de formation référencé sur les domaines non acquis. Ils pourront ensuite repasser une évaluation intermédiaire et une finale si besoin. Chaque candidat a droit à trois essais de CléA sur cinq ans.

Avant de s’engager auprès d’un organisme, il ne faut pas hésiter à le contacter afin de se renseigner en amont sur la méthode d’évaluation, et choisir celle qui correspondra le mieux au candidat.

Contacts : Vaya Dratsidis : vaya.dratsidis@union-habitat.org ; Sophie Guerdin : sophie.guerdin@union-habitat.org ; Sophie Kim : sophie.kim@union-habitat.org

 

Le CléA, en quelques mots

Le CléA est une certification reconnue par l’ensemble des secteurs professionnels qui s’adresse aux personnes avec une expérience professionnelle, peu qualifiées et fragilisées socialement par les évolutions économiques. Cette démarche de certification leur permet d’avoir une présence plus visible sur le marché du travail(1). Très concrètement, cette offre de formation personnalisée permet d’évaluer 108 compétences portant sur sept domaines de compétences professionnelles (la communication en français, l’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique, l’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique, l’aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe, l’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel, la capacité à apprendre tout au long de la vie, la maîtrise des gestes et postures, et le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires) à partir d’une série de tests.

(1) Site officiel : www.certificat-clea.fr/