L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le logement au cœur du plan de relance européen AH

Lire l'article

L’Union européenne annonce un vaste plan de relance économique dont le logement sera un des éléments clés. Car le constat est partout le même: la qualité du logement a été un des facteurs importants de la période pour des centaines de millions d’Européens. Le logement est au cœur de notre vie. Il ressort de cette crise de nombreux enseignements que nous devons tirer collectivement : développement des mobilités douces, du télétravail, enjeu de l’isolation phonique, rôle central des équipes de proximité pour lutter contre l’isolement…

Dès à présent, il est clair qu’une intervention massive sur certains patrimoines pour en faire des éléments de la qualité de vie de leurs occupants, tout comme la production de logements neufs, est un des leviers pour lutter contre la crise économique qui peut nous frapper, en répondant aux attentes de nos concitoyens. Mais cette opportunité nécessite que chacun s’écoute, se comprenne et partage des objectifs communs. Le premier est de faire coexister l’indispensable relance économique et l’urgence climatique. À ce titre, la question de notre processus de production, mais surtout de réhabilitation de nos logements, doit être au cœur du plan de relance européen. Les fonds européens doivent venir appuyer les engagements pris par les acteurs du logement concernant l’amélioration des performances énergétiques des logements, la gestion des bilans carbone, la valorisation des déchets du bâtiment notamment. Dans cette grande réflexion, les Régions ont un rôle majeur à jouer car elles sont un acteur clé de la définition des priorités de mobilisation des fonds FEDER. Il revient au Mouvement Hlm et à ses adhérents de sensibiliser à cet enjeu les Régions dont ils sont issus.

Au-delà, le Mouvement Hlm formule cinq propositions, notamment de faire du logement social un investissement protégé d’avenir, de créer un fonds d’investissement dédié au logement social et abordable mais aussi de sécuriser un cadre juridique européen favorable au logement social en matière de concurrence, d’aides d’État, de marché intérieur et de TVA.

Il revient au Mouvement Hlm de sensibiliser les Régions