L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le parlement européen réaffirme le rôle du logement social

Mardi 11 juin, les députées européens adoptent, avec 353 voix, le rapport sur le logement social présenté par la députée européenne Karima Delli (Groupe des Verts / Alliance libre européenne).

Lire l'article

En parallèle des négociations de la Commission européenne sur la prochaine génération des Fonds structurels européens de 2014-2020, Karima Delli, députée européenne, présente son rapport en séance plénière. Avec 353 voix, le vote de ce texte souligne la reconnaissance du parlement européen en faveur du logement social. L'article de la Gazette des communes cite le rapport : « En raison de la crise économique et sociale actuelle, le marché est de moins en moins capable de répondre à lui seul aux besoins de logements abordables, notamment dans les zones urbaines à forte densité de population ».

Le rapport  envisage le logement social sous deux axes : social et économique. Pour l'axe social, le texte précise que le logement social est un moyen de « lutter contre la pauvreté et de promouvoir l'inclusion et la cohésion sociale ».  Pour l'axe économique, Karima Delli présente le logement social comme un « levier de sortie de crise, (…) l'occasion de créer des emplois verts de qualité non délocalisables, via le développement de filières vertes dans la construction et la rénovation de logement ». À ce titre, le rapport conseille aux états membres d'investir au mieux les enveloppes reçues au titre des Fonds européens régionaux (FEDER), dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique dans le logement social.

Enfin,  la  séance plénière a été l'occasion de revenir sur la diversité de conception du logement social au sein des états membres. Les questions sur la politique européenne du logement social restent en suspens, bien que le rapport précise que ces dernières de relèvent pas du rôle de la Commission.