L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le retour des « Tanguy » AH

Après une diminution amorcée dans les années 1990, le taux de cohabitation des jeunes adultes habitant chez leurs parents, les Tanguy(1), est reparti à la hausse depuis le début des années 2000, porté par la progression du chômage et de la population étudiante, selon l’Insee.

Lire l'article

Selon l’Enquête Logement Insee (cf. Insee Première n° 1686 de janvier 2018), la part des jeunes de 18-29 ans vivant habituellement au domicile de leurs parents progresse : ils étaient 46,1% dans ce cas en 2013, contre 44,7% en 2001. Cette hausse résulte principalement d’un accroissement du nombre de chômeurs (+ 3,7%) et d’étudiants (+ 3,1%) chez les jeunes adultes, comme en témoignent les taux de cohabitation nettement plus élevés constatés chez ces deux populations (58,5% et 69,2%). Une haus...