L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le rôle et l’usage du logement évoluent AH

Lire l'article

Une enquête réalisée en fin d’année 2017(1) par l’institut de sondage Harris Interactive confirme cette tendance en développement sous l’effet des nouvelles technologies. Les Français considèrent toujours leur logement comme important (81%), juste après la famille (93%) et loin devant le travail (59%).

Les pièces perdent leurs fonctions traditionnelles (préparer à manger dans la cuisine, manger dans la salle à manger, recevoir dans le salon…) au profit du bénéfice et du confort avec, en particulier, des repas pris un peu partout dans le logement (jusque dans le lit) et la multiplication des écrans numériques : en 2017, pour la première fois, le temps passé sur les médias numériques (3 h 58 par jour) dépasse celui consacré à regarder la télévision (3 h 51).

Les séparations entre les espaces sont abolies par des cloisons mobiles ou vitrées. La frontière intérieur/extérieur s’estompe: les Français souhaitent conserver le lien avec leur domicile, où qu’ils se trouvent, afin de mieux en contrôler la sécurité (pour 51%). Ils expriment un fort intérêt pour les objets connectés (64%), en particulier les solutions de sécurité et de confort, principales motivations d’équipement (chauffage connecté : 29%, surveillance connectée : 26%, compteurs intelligents : 24%).

Autre priorité, pour 54% : avoir un logement sain et écologique, où les nuisances sont absentes et qui protège la santé (48%). Cette tendance s’exprime par le choix de matériaux naturels (bois, pierre, rotin, liège…) et des solutions durables – des énergies propres (pour 37% des Français), des matériaux durables (25%) – et une grande luminosité (93%). 

(1) Enquête Harris Interactive sur les nouvelles tendances de l’habitat, étude en ligne réalisée en octobre 2017 auprès de 1 000 Français représentatifs.