L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Les 85 propositions du Mouvement Hlm en vue de la loi Elan publiées dans un Livre Blanc

L’Union sociale pour l’habitat a retranscrit, au sein d’un Livre Blanc, les 85 propositions du Mouvement Hlm formalisées dans le cadre de la préparation du projet de loi Elan.

Lire l'article

Le projet de loi Elan (Evolution du Logement et Aménagement Numérique) sera présenté au Conseil des ministres le 4 avril prochain. Dans le cadre de la préparation de ce texte, le Mouvement Hlm a activement participé à la conférence du consensus, résultat dont l’Union et ses partenaires, forts de leur importante mobilisation, peuvent se féliciter.

La conférence s’est organisée autour de cinq ateliers portant respectivement sur le rôle et la place des collectivités territoriales dans la politique du logement, l’accélération de la construction de logements et les enjeux liés à la simplification des normes de construction et d’urbanisme, les enjeux et les évolutions du secteur social, la revitalisation des centres-villes des villes moyennes et les enjeux attachés à la cohésion des territoires.

Inscrites plus largement dans le déploiement opérationnel du projet CAP Hlm, les 85 propositions formulées par le Mouvement Hlm et synthétisées au sein d’un Livre Blanc visent un seul et unique objectif : favoriser l’exercice du métier des bailleurs Hlm pour mieux articuler leurs actions avec les politiques locales de l’habitat, pour rendre un meilleur service aux locataires et aux demandeurs de logement social, pour construire plus vite des logements de qualité, pour développer l’accession sociale, pour enrayer la déqualification des quartiers et reconquérir les villes moyennes.

Plusieurs d’entre-elles sont inscrites dans le projet de loi actuellement examiné par le Conseil d’Etat. L’Union sociale pour l’habitat l’accueille donc comme une réaffirmation de l’attachement du gouvernement au modèle du logement social. Pour autant, elle reste vigilante et en alerte pour défendre ses propositions tout au long de l’examen législatif ou pour en faire prospérer d’autres.