L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Les Hlm, une chance pour la France AH

Lire l'article

Le logement social a fait l’objet, dans le cadre du Grand débat initié en réponse au mouvement social qui secoue notre pays depuis trois mois, de plusieurs déclarations au plus haut niveau, souvent imprécises, voire infondées. Elles portent la marque idéologique d’une administration et d’un pouvoir qui voient dans le logement social une dépense inutile plutôt qu’un investissement au service de nos concitoyens. De l’analyse même de plusieurs experts, le Grand débat - via le questionnaire qui l’accompagne - oriente la réflexion en ce sens, en plaçant le logement sous le thème "de la fiscalité et des dépenses publiques". Cette approche paraît pour le moins "biaisée" au moment où le Mouvement Hlm discute avec l’État de la RLS et du taux de TVA au travers de la clause de revoyure. Chiffres à l’appui, le Mouvement Hlm a démontré combien ces mesures font peser des risques sur la production de logements sociaux et desservent le « choc de l’offre ».

Plutôt que de se perdre dans le jeu des petites phrases, l’USH a souhaité élever le débat en proposant un document intitulé Les Hlm, une chance pour la France. Cette contribution a vocation à être diffusée le plus largement possible et vise à mieux faire connaître la réalité économique et sociale du logement social. Elle doit nous permettre de répondre collectivement aux interrogations et inquiétudes légitimes de nos concitoyens et des élus locaux mais également à être force de propositions pour faire face aux grands enjeux autour du pouvoir d’achat que soulèvent les gilets jaunes.

Le Mouvement Hlm souhaite apporter sa pierre à l’édifice et permettre aux plus fragiles, aux salariés, aux jeunes, aux seniors, de trouver le logement qui correspond à leurs besoins. Nous n’acceptons pas que ces mesures se traduisent uniquement sous la forme d’économies budgétaires décidées à Bercy. Notre Mouvement a des atouts indispensables au bon fonctionnement du pacte républicain dont il est l’un des ciments. Cette force, l’État doit l’exploiter en travaillant avec les bailleurs sociaux plutôt que contre eux.

Notre contribution vise à mieux faire connaître notre réalité économique et sociale