L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Les lauréats de "Réinventons nos cœurs de ville" AH

Lire l'article

Un an après l’annonce de la sélection des 222 villes du plan Action coeur de ville, lors de la deuxième rencontre nationale Innovations urbaines en cœur de ville, qui s’est tenue le 19 mars à la Cité de l’Architecture & du Patrimoine à Paris, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annoncé la liste des lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt "Réinventons nos cœurs de villes". 111 villes, soit la moitié des villes concernées par ce plan de revitalisation des centres de villes moyennes, ont candidaté à cet AMI, lancé en décembre dernier, dont l’objectif était d’accélérer l’émergence de projets d’aménagement emblématiques (friches industrielles, marchés, anciennes casernes, bâtiments historiques, anciens hôpitaux ou EHPAD…). Un franc succès qui témoigne de la forte attente en ingénierie de ces villes qui regorgent d’initiatives. Les pouvoirs publics ont fait le choix de soutenir, en deux vagues, l’ensemble des villes qui concouraient et de "les accompagner pour qu’aucun projet ne soit laissé pour compte", souligne la Ministre.

54 villes (les plus avancées) ont été désignées pour être accompagnées méthodologiquement, juridiquement et financièrement, dès 2019, par l’État et les partenaires du programme dans le lancement d’un appel à projet local. Elles recevront ensuite une subvention à hauteur de 30 000 euros chacune afin de couvrir tout ou partie des frais induits par une telle opération. La Banque des territoires va également allouer 100 000 euros de subventions pour lancer ces projets et réserver une enveloppe de 500 000 euros en crédits d’ingénierie pour le financement d’études stratégiques nécessaires à la sécurisation de ces projets.

Les 57 autres villes lauréates feront également l’objet d’un accompagnement spécifique pour affiner leur projet et assurer, à terme, leur concrétisation, avec des moyens financiers et en ingénierie supplémentaires.

La coordination du programme Action cœur de ville a été confiée à la Secrétaire permanente du PUCA (Plan urbanisme, construction et architecture), Hélène Peskine, architecte urbaniste, sous la responsabilité du directeur du programme Action cœur de ville, Rollon Mouchel-Blaisot. 

Cette rencontre a réuni pas moins de 600 participants (élus, partenaires financeurs(1), experts, professionnels de l’aménagement, de l’urbanisme et de l’architecture, grands témoins(2)) et quatre ministres (Franck Riesler, ministre de la Culture, Sébastien Lecornu, et Julien Denormandie, ministres auprès de Jacqueline Gourault, chargés respectivement des Collectivités territoriales, de la Ville et du Logement. La journée a été rythmée par des tables rondes et des ateliers thématiques autour de retours d’expériences sur les thèmes du logement, de la mobilité, de la participation citoyenne. De nombreux témoignages ont permis de mesurer la mobilisation sur le terrain, la volonté de redonner vie à ces territoires trop longtemps négligés, en réinvestissant le patrimoine historique et protégé pour en faire un patrimoine vivant, en redynamisant le commerce, en recréant des coopérations publics-privés, en reconquérant l’espace public, en modernisant le bâti existant, en remettant les questions culturelles au cœur du dispositif et en développant l’offre culturelle. À ce titre un appel à projets va être lancé par le ministère de la Culture pour remettre des artistes au cœur de la ville, a annoncé le ministre de la Culture.

"2019, est la phase opérationnelle du plan Action cœur de ville. L’idée est de créer une communauté des villes inscrites dans ce dispositif", avance Sébastien Lecornu.

(1) Action Logement, Banque des territoires, ANAH.
(2) Erick Orsenna et l’économiste Olivier Bouba-Olga.