L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Logement et habitat : la recherche dans tous ses états AH

Utile aux acteurs de l’habitat social pour approfondir leur compréhension des problématiques qu’ils doivent résoudre et pour adapter leurs pratiques, le Panorama des recherches dans le domaine de l’habitat et du logement est aussi un outil prisé des chercheurs. La sixième édition s’est considérablement enrichie de nouveaux travaux et de mises à jour.

Lire l'article
'
Cette édition a été imprimée à 1 500 exemplaires. Un exemplaire a été adressé à chaque organisme Hlm. D’autres exemplaires sont disponibles sur commande.

 

Comme les précédentes, l’édition 2018 du Panorama des recherches porte à la connaissance des organismes Hlm - et plus largement des acteurs de l’habitat - un très large éventail de travaux en cours dans leur domaine d’activité. "Ces travaux, très nombreux, sont d’une richesse que nous ne soupçonnions pas avant d’avoir lancé ce recensement systématique", fait valoir Dominique Belargent, responsable des partenariats institutionnels à l’USH et corédacteur de l’ouvrage. "Nous souhaitons les faire connaître très largement aux organismes Hlm et à leurs collaborateurs, car ils peuvent contribuer à nourrir leur compréhension des enjeux mais également éclairer leurs pratiques au travers d’une analyse objective de leurs effets". Le Panorama vise également à élargir et renforcer les coopérations entre acteurs de l’habitat et chercheurs en présentant de très nombreux exemples de collaborations et de financements. Environ la moitié des travaux de recherche mentionnés sont le fruit de telles coopérations.

Au cœur des préoccupations des acteurs

Pour atteindre ces objectifs, le Panorama propose des contenus d’une grande diversité. Directrice de recherche au CNRS et corédactrice de l’ouvrage, Marie-Christine Jaillet constate un élargissement des disciplines scientifiques mobilisées. "Si leur centre de gravité reste la sociologie, la géographie et l’urbanisme, d’autres disciplines sont plus souvent sollicitées qu’auparavant : science politique, architecture, droit, et de plus en plus souvent économie." Autre constat, au fil des éditions, les organismes Hlm signalent davantage les travaux relevant de disciplines très rarement citées dans les premières éditions du Panorama telles que les sciences de l’ingénieur, de gestion, de l’éducation, en lien avec l’intérêt plus grand porté aux questions de la transition énergétique et au développement du numérique. Une part importante des recherches est consacrée aux problématiques du renouvellement urbain des quartiers prioritaires, à la mixité sociale, aux enjeux de la rénovation énergétique, de la transition numérique et à leur appropriation par les locataires, ou encore aux acteurs du logement social "en action", comme le souligne la directrice de recherche. Des sujets tels que le vieillissement, l’habitat participatif au sens large, le mal-logement ou le sans-abrisme continuent de générer régulièrement des recherches. La dernière édition a vu naître des travaux qui questionnent les politiques du logement et du logement social, leurs finalités et leurs modalités. Autre fait notable, alors que les travaux de recherche étaient centrés il y a quelques années encore sur les métropoles et les marchés tendus, ce n’est plus le cas maintenant. Les villes, petites et moyennes, les territoires détendus, voire les espaces ruraux, sont investis par les chercheurs. L’ensemble des thématiques présentées par l’édition 2018 fait l’objet d’un index de trois pages qui compte 229 entrées et permet au lecteur d’accéder rapidement aux travaux correspondant à ses centres d’intérêt.

Utile et fonctionnel

La richesse des contenus qui couvrent de larges pans des préoccupations professionnelles, suscite un intérêt toujours plus marqué des organismes Hlm et des collectivités locales. À l’instar des chercheurs, ils l’utilisent de plus en plus souvent comme un instrument de travail. Les quatre grandes rubriques du Panorama correspondent à autant de types de démarches de recherche.

La première est consacrée aux opérations de recherche qui impliquent généralement plusieurs chercheurs voire, plusieurs équipes de recherche, sur des temps longs avec des enquêtes de terrain importantes.

La deuxième regroupe les thèses en cours ou soutenues depuis moins de trois ans, car ce chapitre présente également les thèses candidates au prix de la recherche USH-CDC sur l’habitat social.

La troisième concerne les autres formes de coopération, c’est-à-dire les actions de recherche du type ateliers étudiants, cycles de conférences, expertises…

Enfin, la quatrième rubrique est dédiée aux laboratoires universitaires et parfois associatifs qui consacrent tout ou partie de leur activité aux recherches sur l’habitat et le logement, que ce soit en France ou parfois à l’international. Une carte de l’implantation des laboratoires sur le territoire national permet aux acteurs de l’habitat d’identifier les plus proches de leur lieu d’exercice et de connaître leurs thèmes de recherche. "Cela répond à l’objectif partagé depuis le départ par l’Union sociale pour l’habitat, la Caisse des dépôts et le REHAL", indique Dominique Belargent. "Montrer concrètement que la recherche dans notre domaine n’est pas concentrée sur Paris et l’Île-de-France, mais qu’elle est produite par un grand nombre de centres de recherche, bien répartis sur l’ensemble du territoire, donnant ainsi à chaque organisme Hlm ou collectivité locale la possibilité de développer des coopérations dans une relation de proximité avec les équipes de chercheurs", poursuit-il.

Les travaux répertoriés ainsi que les laboratoires font l’objet d’une fiche descriptive qui les présente et où sont mentionnées les coordonnées des chercheurs et des acteurs concernés. Le lecteur peut ainsi entrer directement en relation avec eux. Il peut également prendre connaissance de leurs publications les plus récentes. "Le format papier est particulièrement commode", explique Marie-Christine Jaillet. "On peut le laisser sur son bureau et l’utiliser comme on utiliserait un dictionnaire pour trouver rapidement l’objet de son questionnement."

Démultiplier les coopérations

À ces différentes rubriques s’en ajoute une décrivant précisément les différentes possibilités offertes pour développer les coopérations entre acteurs et chercheurs telles que les diverses formes de soutien à une thèse, dont les Cifre, les ateliers étudiants, les conventions de recherche, la participation à des programmes de recherche à dimension nationale lancés par l’Union sociale pour l’habitat et/ou la CDC, etc.

Le Panorama stimule également l’intérêt des chercheurs, et notamment des jeunes chercheurs, qui ont la possibilité de faire connaître et valoriser leurs travaux. Par la qualité, le nombre, la diversité et la visibilité qu’il donne aux travaux des chercheurs, le Panorama contribue, de fait, à mieux structurer le champ des recherches sur l’habitat et le logement. "En France, il n’y a pas d’autres champs en sciences humaines et sociales où chercheurs et acteurs disposent d’un outil équivalent", conclut Marie-Christine Jaillet.

Plus d’informations : Le Panorama de recherches sur l’habitat et le logement est téléchargeable sur le site du réseau des acteurs de l’habitat www.acteursdelhabitat.com. Un moteur de recherche permet d’accéder aux 429 travaux présentés dans les différentes éditions du Panorama.

Contacts : Dominique Belargent, l’Union sociale pour l’habitat, dominique.belargent@union-habitat.org ; Marie-Christine Jaillet, LISST-Cieu, Toulouse 2, CNRS, mcj@dbmail.com

 

Le Panorama : fruit d’une coproduction acteurs-chercheurs

Financée par l’USH et la CDC, la réalisation du Panorama des recherches en cours dans le domaine de l’habitat et du logement est le fruit d’une étroite coopération entre le Réseau des acteurs de l’habitat et le réseau Recherche habitat-logement (REHAL). Créé en 2007, le Réseau des acteurs de l’habitat rassemble les grandes associations nationales d’élus locaux, l’Union sociale pour l’habitat et la Caisse des dépôts. Son objectif est de favoriser une culture habitat partagée entre collectivités locales, organismes Hlm et autres acteurs du logement social. Depuis 2012 des coopérations ont été engagées avec le REHAL. L’une d’elle consiste à coproduire le panorama annuel des recherches. Le REHAL regroupe des chercheurs exerçant dans divers types de structures (universités, établissements publics, CNRS…) et développant spécifiquement leurs travaux dans les domaines de l’habitat et du logement. Espace d’échanges et de coopérations entre chercheurs, il contribue à structurer le champ de la recherche dans ces domaines. Le REHAL organise des séminaires pour les doctorants, des ateliers transversaux pour les chercheurs et il vise à rendre plus visible la recherche française dans les débats internationaux. Sa vocation est aussi de favoriser les interactions et les partenariats avec les acteurs de l’habitat. 

 

Le Panorama en chiffres

L’édition 2018 du Panorama présente 197 travaux contre 171 dans l’édition précédente : 49 opérations de recherche, 114 thèses, 34 autres coopérations. En outre, 32 laboratoires sont présentés. Sur la totalité des travaux répertoriés, 98 ne figuraient pas dans l’édition précédente, tandis que 99 étaient déjà en cours l’année précédente mais leur descriptif a été actualisé. Environ 300 contributeurs, acteurs et chercheurs, ont participé à l’édition 2018. 

 

 

Pour aller plus loin : www.acteursdelhabitat.comhttps://blogs.univ-tlse2.fr/rehal/