L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Loger moins cher : comment ? à quelles conditions ? pour quelle utilité sociale ?

Lire l'article


Pour les organismes, les loyers constituent à la fois un objectif social, puisqu’ils fondent en partie l’accessibilité financière du parc Hlm, et un objectif économique puisqu’ils représentent la (quasi) seule ressource disponible pour couvrir les charges d’endettement, le service rendu aux locataires et contribuer au financement de l’entretien, de la réhabilitation, de la rénovation et du développement du parc.
Il faudrait pouvoir les baisser dans le premier cas, les augmenter dans l’autre…
Comment résoudre ce paradoxe, dans un contexte de paupérisation croissante des locataires et de réduction des aides personnelles au logement, facteur majeur de solvabilisation des ménages ? Quelles seraient les conséquences d’une baisse supplémentaire de l’APL, d’une globalisation éventuelle des aides sociales avec la fin du mécanisme du tiers-payant ? Doit-on, peut-on revenir sur le niveau des loyers ou des surloyers pour les logements existants pour mieux les adapter aux ressources des locataires ? Des innovations techniques ou financières peuvent-elles permettre de limiter les loyers de la production neuve qui sont souvent trop élevés pour les ménages aux revenus les plus modestes ? Peut-on trouver des marges de manoeuvre dans la charge globale en logement ?
Le débat sera l’occasion d’aborder ces sujets sous les angles croisés

  • de l’actualité législative : Loi de Finances et loi ELAN
  • des innovations et des pratiques développées par les organismes ou les collectivités locales,
  • et enfin des propositions du Mouvement Hlm.

Intervenants :

  • Yannick Borde, président de PROCIVIS UES-AP
  • Daniel Chabod, membre du comité exécutif de l’USH
  • Jean-Pierre Choël, directeur général de Promocil
  • Amélie Debrabandère, directrice générale de Lille Métropole Habitat
  • Marie-Christine Détraz, vice-présidente de Lorient Agglomération, déléguée à l’habitat
  • Christelle Dubos, députée de la Gironde
  • Vincent Mahé, secrétaire général de CDC-Habitat
  • Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre

Animé par Olivier Martocq, journaliste

 

  1. Ouverture - O.Martocq (0’)
  2. Table-ronde La charge logement des ménages à revenu modeste, les aides à la personne, les loyers Hlm -  Problématiques auxquelles sont confrontés les organismes, les réponses apportées - Seine St.Denis Habitat (2'35)
  3. Evolution des loyers et paupération des locataires : impact sur le modèle économique des Hlm - Y.Borde (4'30)
  4. Retour sur le PLF 2018 et la loi ELAN - C.Dubos (8'35)
  5. L'affaiblissement des outils de solidarité et ses impacts - C.Robert (13'20)
  6. Le PLF 2019, la réforme de l'APL et les autres outils de lutte contre la pauvreté - C.Dubos (16'35)
  7. La colère des EPCI - M.C.Détraz (20'04)
  8. Réactions - C.Dubos & C.Robert (26')
  9. Témoignages des acteurs de terrain - J.P.Choël, A.Debrabandère, C.Dubos, V.Mahé, D.Chabod (32'50)
  10. Réponses aux questions de la salle - C.Dubos, C.Robert, Y.Borde, D.Chabod, V.Mahé (53'30)
  11. Table-ronde Maîtrise des coûts de construction et des charges locatives  -  Maîtrise des coûts et des délais - Clairsienne / Logirem (1h09'30")
  12. La position du mouvement Hlm - Y.Borde (1h12'10")
  13. Les dispositifs de la loi Elan - C.Dubos (1h14'35")
  14. Le difficile arbitrage coût / qualité et les questions des charges et des abonnements - C.Robert (1h17'42")
  15. Les prescriptions locales et les attentes des acteurs locaux, et réactions - M.C.Détraz, C.Dubos, A.Debrabandère (1h20'15)
  16. Réduction de la taille des logements et la question de l'architecture - D.Chabod (1h33"25)
  17. Des pistes d'économise : digital, logique de groupe…  - V.Mahé (1h36'50)
  18. Quelques mots de synthèse - Y.Borde & C.Robert (1h39'05")
  19. Ultimes réactions de la rapporteure - C.Dubos (1h43'13")