L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Plan de relance : appel à un Pacte européen pour le logement AH

Lire l'article

Plus de 100 personnes, membres du Comité des Régions et du Parlement européens ont signé, le 15 octobre, une résolution appelant les institutions européennes à inscrire un Pacte pour le logement dans le Plan de relance. Ils demandent aux dirigeants de l’U.E. de faire du Socle européen des droits sociaux “notre pilier pour la relance”, faisant le constat que “la crise systémique du logement est liée à trois autres crises majeures qui doivent être abordées simultanément : la crise sociale, climatique et économique”.

Sur la crise sociale, ils relèvent “50 millions de personnes en situation de surcharge des coûts du logement, des listes d’attente pour obtenir un logement social qui n’ont jamais été aussi longues et quelque 700 000 personnes sans-abris en Europe”. Une situation accentuée par la crise du Covid. Ils proposent “la création d’une garantie donnant à chaque enfant de l’UE accès à un logement décent”.

Pour résoudre la crise climatique, ils invitent à “une véritable révolution urbaine et architecturale pour revitaliser nos villes et nos régions, (…) en soutenant les ménages à faibles revenus et les groupes marginalisés”. Ils alertent sur le fait que, “si nous continuons ainsi, le taux de rénovation réel des bâtiments dans l’Union, de l’ordre de 1%”, ne permettra pas d’atteindre l’objectif de neutralité carbone. Face à la perte de “plus de 1,5 million d’emplois depuis le début de la pandémie”, selon les confédérations syndicales européennes, les signataires considèrent qu’“investir dans le logement durable et abordable devrait également impliquer d’investir dans la création d’emplois”.

Ils concluent que “le logement est un droit fondamental et faire en sorte que chacun ait un endroit où se sentir chez soi sera la preuve que nous pouvons réussir à construire une Union européenne qui ne laisse personne de côté”.