L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Premier label Minergie P® pour Osica AH

Lire l'article

Fin avril, Osica réceptionnera son premier programme labellisé Minergie P® : 37 logements collectifs locatifs (11 PLAI, 6 PLS et 20 PLUS, du T1 au T4), à Montreuil (93), réalisés en VEFA par Axone Promotion. Composé de deux bâtiments en R +5, le programme sera conforme à la RT 2012 et certifié Habitat & Environnement. Seuls quel­ques bailleurs sociaux ont pour l’instant obtenu cette labellisation : Habitat de l’Ill et Pluralis, Opac de Savoie, Halpades et Haute-Savoie Habitat, Immobilière 3F et GrandLyon Habitat. Ce label suisse, très exigeant, est attribué à des bâtiments dont la conception permet de réduire par deux la consommation par rapport aux exigences légales actuelles. Il garantit le confort de l’habitat et la performance énergétique grâce à une très faible consommation énergétique, inférieure à 30 KWh/m2/an sur ce programme.

'

La centrale de traitement d’air double flux, installée sur le toit de chacun des bâtiments, assure à la fois la ventilation et le Chauffage. © USH

En réponse aux exigences du label, la construction comprend une enveloppe performante constituée d’une isolation thermique par l’extérieur avec pré-murs isolés sur deux murs pignons et complément intérieur sur voiles béton, et des menuiseries triple vitrage. L’étanchéité à l’air recherchée est de 0,6 vol/h. La ventilation et le chauffage sont assurés par une centrale de traitement d’air monobloc double flux à haut rendement Zehnder ComfoAir XL, utilisée à une puissance de 1600m3/h et installée sur le toit de chaque bâtiment. Elle fonctionne via des batteries hydrauliques alimentées par une chaufferie collective avec deux chaudières gaz pulsatoires de 59 kW chacune, qui produisent également l’eau chaude sanitaire (stockage de 1 500 litres par bâtiment). En complément, pour l’ECS, six capteurs solaires tubulaires en toiture, sur une surface de 19 m2, sont reliés à un ballon d’appoint de 1 500 litres. À l’intérieur des logements, les bouches installées au-dessus des portes soufflent un air chaud à 18° C à la surface du plafond. L’appoint se fait par radiateur et sèche-serviettes.

Pour les locataires, le confort est optimum, les consommations d’énergie réduites à leur minimum. Elles sont estimées à moins de 18 kWh/m2/an. Pour s’en assurer, un suivi des consommations sera effectué sur les deux premières années.
Prix de revient de l’opération : 6,9 M€ H.T. D.V.