L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Procédé innovant pour rénovation d'envergure AH

La rénovation énergétique d’un immeuble de 180 mètres de long, construit en 1961, aux 10  étages et 12  cages d’escalier, était un défi pour ICF Habitat La Sablière. Deux impératifs ont prévalu  : rendre la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire plus respectueuse de l’environnement, tout en luttant contre la précarité énergétique.

Lire l'article
'

La réhabilitation a été financée par la SNCF, la Région, la Ville de Paris, la Caisse des dépôts et 12% de fonds propres de l’ESH. Une demande de subvention du FEDER est en attente.
© S. Godefroy

Après vingt mois de travaux complexes en site occupé et près de 13 M€ d’investissement, la résidence Gergovie, dans le 14e arrondissement de Paris, a valu à ICF Habitat La Sablière le prix "Durabilité environnementale", lors des Trophées européens de l’habitat responsable.

Cette résidence de 303 logements accueille de nombreuses familles qui ont participé activement tout au long du projet et voté pour les aménagements qu’elles souhaitaient. Elle conserve également 12 ateliers d’artistes, héritage du début du XXe siècle où de nombreux peintres s’étaient installés sur le site, dont Le Douanier-Rousseau.

L’innovation de cette réhabilitation réside dans la mise en place d’un système de production d’eau chaude sanitaire hybride : un couplage thermodynamique et micro-cogénération gaz, avec plus de 50% d’énergie renouvelable. Le système comprend deux micro-cogénérations gaz de 650 kW chacune, couplées à quatre pompes à chaleur air-eau modulaires, conçues pour valoriser la chaleur perdue des fumées du chauffage central collectif. Cette solution de valorisation des énergies fatales, reproductible sur la plupart des bâtiments, devrait évoluer vers 100% d’énergie renouvelable grâce à l’émergence progressive du biométhane.

Substantielle baisse de charges

Avantages du système : il permet de diviser par deux le coût de la production d’eau chaude sanitaire et les émissions de gaz à effet de serre et d’obtenir une baisse de 11% des charges des locataires, malgré l’augmentation de près de 37% du coût du MWh de gaz entre 2015 et 2018. Ainsi, les charges d’octobre 2018 à mai 2019 pour le chauffage et l’eau chaude d’un T3 s’élèvent à 392 euros contre 680 € si les travaux n’avaient pas été réalisés. Une très bonne performance obtenue également grâce à l’isolation thermique par l’extérieur et celle des planchers hauts des caves, la modernisation du système de chauffage collectif gaz existant, l’amélioration du système de ventilation et le remplacement de l’ensemble des fenêtres et vitrages. La résidence passe ainsi du statut de passoire thermique (étiquette E) à une étiquette B.

Les autres travaux de la résidence incluent la réfection des pièces humides et des parties communes, la création d’un contrôle d’accès avec reprise du système d’interphonie et sécurisation des accès principaux, la restructuration des anciens halls d’entrée avec végétalisation des entrées d’immeuble et création de cinq logements adaptés aux PMR en rez-de-chaussée, la végétalisation des toitures, la création de nouveaux locaux pour les poussettes et le tri sélectif. Des sérigraphies ont été ajoutées sur les balcons pour mieux intégrer l’immeuble dans son nouvel environnement et créer des ruptures sur la façade. En complément, un travail de résidentialisation a été réalisé pour remplacer le parking extérieur et l’espace de collecte des ordures ménagères par de nouveaux espaces verts, un jardin partagé, un accès direct au jardin public situé face à la résidence, des parkings à vélos et de nouveaux cheminements piétonniers.

Cette réhabilitation s’inscrit dans le cadre de la transformation globale du quartier Gergovie par ICF Habitat La Sablière le long du faisceau ferroviaire de la gare Montparnasse(1). Il s’achèvera en 2022 avec la livraison d’une nouvelle résidence de 68 logements.

(1) Lire aussi Actualités Habitat n°1093 du 30 janvier 2019, page 23.