L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Quand la chaleur du métro alimente les logements… AH

Lire l'article

Archipel Habitat s’apprête à construire dans le centre historique de Rennes, au-dessus de la nouvelle ligne de métro, un programme de dix appartements avec une surface commerciale. Il s’agit d’une démolition-reconstruction de l’immeuble dit du "chat qui pêche", implanté sur l’ancien bras de la Vilaine.

Sa particularité ? Les logements seront chauffés et alimentés en eau chaude sanitaire par des pompes à chaleur au gaz naturel associées à une technique de captage géothermique basse énergie, intégrée dans la future station Saint-Germain. Rennes Métropole a choisi de financer, à titre expérimental, l’installation de circuits de géothermie dans quatre stations de métro. Le système de géothermie, pensé par la SEM des transports collectifs de l’agglomération rennaise (SEMTCAR), consiste, depuis les parois en contact direct avec le sol, à récupérer la chaleur pendant la période de l’hiver et la fraîcheur pendant l’été. La pompe à chaleur prélèvera l’énergie à basse température pour la porter à une température suffisante pour le chauffage de locaux. Les avantages du système : un équipement silencieux, une maintenance réduite, pas d’émission de gaz à effet de serre et la garantie de ne pas avoir de retour négatif dans le sol. La consommation énergétique du projet a été calculée, elle atteint 15,9 kWh/m2/an.