L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Rénovation : la nouvelle vague européenne AH

Lire l'article
'

« Nous voulons que chacun en Europe ait un logement qu'il puisse éclairer, chauffer ou refroidir sans se ruiner et sans ruiner la planète ». Frans Timmermans. © G.Boulougouris/EU

Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, a présenté le 14 octobre sa "Stratégie pour une vague de rénovations", dont l’objectif est de rénover 35 millions de bâtiments d’ici à 2030 (soit un doublement du rythme des rénovations), en veillant à ce qu’elles soient efficaces en termes de consommation d'énergie et d'utilisation des ressources. Car la perspective est bien d’améliorer la qualité de vie des résidents et des utilisateurs des bâtiments, de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), de stimuler la transformation numérique et d’accroître la réutilisation et le recyclage des matériaux. Et, à terme, de parvenir à une Europe neutre pour le climat d'ici à 2050. Cette grande vague permettrait en outre de créer 160 000 emplois verts dans le secteur de la construction.

Agir sur la chaîne de la rénovation

La stratégie met en avant trois domaines d'action prioritaires : décarboner les systèmes de chauffage et de refroidissement ; combattre la précarité énergétique et s'attaquer au problème des bâtiments les moins performants ; rénover les bâtiments publics tels que les écoles, les hôpitaux et les bâtiments administratifs.

La Commission entend lever les obstacles qui jalonnent la chaîne de la rénovation (de la conception d'un projet à son achèvement, en passant par son financement), par des mesures de politique publique, d'outils de financement et d'instruments d'assistance technique. La nouvelle vague prévoit de :

  • renforcer la réglementation, les normes et les informations sur la performance énergétique des bâtiments ;
  • assurer un financement accessible et ciblé ;
  • accroître les capacités à préparer et à mettre en œuvre des projets de rénovation (assistance technique aux autorités nationales et locales, formation, compétences techniques pour les nouveaux emplois verts...) ;
  • développer le marché des produits et services de construction durables ;
  • créer un nouveau Bauhaus européen, avec une instance consultative composée d'experts (scientifiques, architectes, concepteurs, artistes, urbanistes) et de représentants de la société civile ;
  • élaborer des approches fondées sur le voisinage et créer des "quartiers zéro énergie".

La stratégie comprend également une initiative en faveur du logement abordable qui portera sur 100 quartiers.

Enfin, elle offre l’occasion de déclencher une transformation à grande échelle des villes par la mobilisation des fonds structurels dans le cadre de la relance (ReactEU) et des programmes opérationnels 2021-2027 (FEDER, FSE +). Une démarche "gagnant-gagnant" climat-emploi pour les territoires.