L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Retour à l’emploi : résultats encourageants AH

Lire l'article

Voici deux ans, CDC Habitat (alors SNI) signait une convention avec l’Agence nationale de formation professionnelle des adultes (Afpa) pour installer, en pied d’immeubles de ses résidences des quartiers prioritaires de la ville, des antennes de cette agence. Avec pour objectifs de rapprocher la formation des demandeurs d’emploi vivant dans ces quartiers, leur permettant ainsi d’accéder plus facilement à la qualification professionnelle et, par ricochet, de réduire l’écart de taux de chômage entre les habitants des quartiers et ceux qui n’y vivent pas. Ce dernier étant 2,5 fois supérieur dans les QPV avec un taux de 25,3% contre 10,1% dans le reste des agglomérations où se trouvent les QPV. Il atteint même les 36% chez les jeunes de moins de 30 ans.

La première année, 330 personnes ont été reçues dans dix agences. En 2017, l’ouverture de dix agences supplémentaires a permis de tripler le nombre de personnes accueillies. Le public reçu est à 49% féminin ; 50% des femmes et 69% des hommes ont moins de 35 ans, et majoritairement, leur niveau scolaire est équivalent au CAP. Depuis la création du dispositif, 10% des personnes accueillies ont retrouvé un emploi en intérim, CDD ou CDI ; 13% ont trouvé une formation.

Des résultats encourageants qui "reposent à la fois sur le profil et l’implication du conseiller Afpa dans les antennes, mais aussi sur la mobilisation des personnels de proximité des résidences. Les gardiens d’immeubles ont été formés pour relayer l’action et l’amplifier grâce à leur relation de confiance avec les locataires. Le succès de l’opération est également lié à la coordination de l’ensemble des services et acteurs locaux, pour permettre une parfaite complémentarité de l’offre proposée", explique CDC Habitat dans un communiqué.

Ce bilan positif a conduit CDC Habitat à ouvrir dix nouvelles antennes de l’Afpa en 2018, couvrant ainsi neuf des treize régions françaises, mais aussi à envisager une plateforme d’offres de services plus large pour faciliter l’accès à l’emploi des résidents des quartiers prioritaires, en associant de nouveau partenaires institutionnels, privés ou associatifs. Emmaüs Connect, association du Mouvement Emmaüs, qui s’est donné pour mission de faire du numérique un levier d’insertion sociale et professionnelle pour les personnes en précarité, a montré la voie dès septembre 2017.