L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Un nonagénaire plein d'allant AH

"Construire ensemble l’équilibre de nos villes et de nos vies" est la nouvelle signature d’Auvergne Habitat qui se positionne comme le premier bailleur social de la région du Massif central, le résultat d’une histoire de 90 années d’investissement et d’engagement sur ce territoire.

Lire l'article

Créée en 1929 à Clermont-Ferrand, la société régionale anonyme d’habitation à bon marché de Clermont-Ferrand initie ses premiers projets, dont un programme de construction pour les fonctionnaires militaires et civils. En 1992, la société change de nom pour devenir Auvergne Habitat. En 2003, à la faveur de la loi Borloo, l’ESH change d’actionnaire de référence avec Action Logement qui fait le choix de rationaliser ses implantations régionales. Ceci aboutit, en 2018, au projet Cap sur l’Auvergne caractérisé par cinq opérations successives menées en moins d’un an :  la fusion-absorption de Logiléo (Allier), de quatre SCI sur le Puy-de-Dôme, l’acquisition du patrimoine du Foyer Vellave (Haute-Loire), de Dom’Aulim et de celui de Cité Nouvelle. Aujourd’hui, l’ESH s’est donc ouvert sur deux nouveaux départements (l’Allier et la Haute-Loire), compte près de 18000 logements et 35000 locataires.

En juin dernier, Arnaud Guillemain d’Echon, administrateur d’Auvergne Habitat depuis un an, a été nommé président. Diplômé de la faculté de Droit et de Sciences économiques de Clermont-Ferrand, il entre à la Banque Nuger en 1991 en tant que directeur d’agence puis, directeur général et président du directoire. Il annonce clairement son ambition : "La vision que je souhaite porter est à la fois celle d’un habitant et acteur profondément attaché à son territoire et à sa région Auvergne".

'

© Auvergne Habitat

Une journée d’exception

Le 4 juillet, l’ESH a fêté son 90e anniversaire en compagnie de ses 270 collaborateurs et près de 200 invités représentant le monde politique et socio-économique auvergnat. Au programme, des moments d’échanges et de discussion avec un speed meeting entre salariés, une convention interne à l’occasion de laquelle les dirigeants ont retracé l’histoire du bailleur et indiqué les grands défis liés à la digitalisation et au logement des salariés, des jeunes et des seniors, une table ronde avec des élus locaux sur le thème Comment construire ensemble l’équilibre de nos vies et de nos villes.

Une ESH engagée sur tous les fronts

Auvergne Habitat intervient sur tous les segments du logement social : le logement des familles dans toutes ses composantes, le logement adapté (gens du voyage, maison-relais, hébergement d’urgence), le logement-foyer ou autre établissement pour les personnes âgées - population particulièrement importante en Auvergne - dépendantes ou non, pour les personnes handicapées, le logement étudiant, mais aussi l’accession sociale et la vente Hlm.

'

La convention interne s’est terminée avec un concert improvisé des collaborateurs accompagné d’un groupe de batucada. © J.Damase

Engagée depuis 2011 dans une démarche de Responsabilité sociétale et environnementale (RSE), l’entreprise propose tous les métiers de la chaîne du logement : construction, gestion, rénovation… En signant le 4 juillet la convention Anru, Auvergne Habitat poursuit son engagement dans la réhabilitation des quartiers prioritaires comme à Clermont-Ferrand avec la démolition-reconstruction de 295 logements dans les quartiers de La Gauthière et aux Vergnes, et la réhabilitation de 80 autres et la reconstruction de 295 logements sur la métropole. Autre engagement fort, celui de la rénovation du patrimoine avec 400 logements réhabilités par an. 500 constructions nouvelles devraient voir le jour, chaque année à partir de 2019, sur la métropole clermontoise, les agglomérations de Riom, Issoire et Vichy notamment. Quant à l’accession, elle s’opère à la fois dans le neuf (50 logements/an) et dans l’ancien (150 logements/an). Ce sont ainsi entre 2018 et 2019, 800 logements qui ont été mis à la vente à des prix jusqu’à 30% inférieurs au prix du marché. Enfin, Auvergne Habitat s’ouvre sur une fonction plus large d’aménageur notamment avec le projet de La Beaumière à Ceyrat qui, au-delà de la réalisation de 200 logements, crée un véritable quartier, avec une place centrale, des espaces dédiés aux transports en commun et une salle commune pour les associations.