L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Un projet européen pour le réemploi des matériaux AH

Lire l'article

Le secteur du bâtiment génère environ 40 millions de tonnes de déchets par an en France, issus à plus de 90% des travaux de déconstruction et de réhabilitation. Dans le secteur du bâtiment, il s’agit d’un véritable défi, que l’USH, Paris Habitat et Vilogia ont décidé de relever, dans le cadre du projet européen CHARM (pour Circular Housing Asset Renovation & Management), piloté par l’Université de Delft aux Pays-Bas. Son objectif est de développer et de diffuser une méthodologie dans les projets de construction et de rénovation, incorporant les principes de l’économie circulaire à travers le réemploi des matériaux de second œuvre et l’utilisation de composants recyclés. Le projet a démarré début 2019 pour une durée de quatre ans, avec un budget global de 6,6 M€, financé à 60% par le FEDER.

Trois sites pour tester la méthode

Pour conduire ce projet, des bailleurs anglais, belges, néerlandais et français mettent à disposition plusieurs sites d’expérimentation. Pour la France, Paris Habitat fournit 8 à 10 projets "démonstrateurs", de constructions ou de rénovations de différentes tailles, pour tester ces méthodes de réemploi et de recyclage, ainsi qu’une plateforme d’échange des matériaux. Vilogia suit les démarches et l’USH joue un rôle de dissémination des enseignements et de la méthodologie.

Une première visite sur site (Learning expedition) a eu lieu à la Caserne de Reuilly à l’occasion de la réhabilitation/construction de ce site en mutation de 30 000m2. Les principaux gisements de réemploi identifiés portent sur les fenêtres, radiateurs en fonte, équipements sanitaires, sols (carrelage, parquets, tomettes, pavés) et portes palières.

Les partenaires se fixent pour objectifs de concevoir et construire avec des matériaux de réemploi venant d’activités de démolition de sites ou d’autres projets, et de mettre en place des Guides marchés circulaires, ainsi qu’une méthodologie.

À long terme, CHARM vise à construire et consolider une stratégie d’économie circulaire des organismes Hlm d’Europe du nord-ouest, de favoriser le développement des filières et de communiquer sur la valorisation des matériaux du bâtiment (du downcycling vers l’upcycling).