L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Une association solidaire contre la précarité énergétique AH

Lire l'article

L’association à but non lucratif Sol Solidaire a été créée le 5 mai dernier avec deux objectifs : développer l’autoconsommation collective d’électricité solaire portée par les bailleurs sociaux, afin de lutter contre la précarité énergétique. Soutenue par le comité stratégique de filière “Industrie des nouveaux services énergétiques’’, elle voit le jour sous l’impulsion de six membres fondateurs, l’Union sociale pour l’habitat, l’Ademe, le Syndicat de l’énergie solaire renouvelable Enerplan, le bureau d’études Tecsol, le groupe BCE et le cabinet d’avocats De Gaulle Fleurance et Associés.

Le projet consiste à réduire les coûts d'investissement et d'exploitation associés aux installations solaires, afin que les organismes Hlm puissent fournir gratuitement à leurs locataires et occupants les kilowattheures produits localement. Financé sur la base du mécénat, en particulier les dons de particuliers, de collectivités et d’entreprises privées, notamment les acteurs de l’énergie, il permet aux donateurs d’obtenir un crédit d’impôt cumulable avec les subventions publiques, réduisant d’autant le coût des installations pour les bailleurs. Un bon moyen de développer les projets d’autoconsommation collective, encore peu nombreux en France. Les surplus d'électricité produits seront revendus aux opérateurs pour financer l'association et développer de nouveaux projets.

Outre ces avantages, chaque donateur se voit remettre une monnaie virtuelle, le sol (sur la base d’1 mégawattheure produit par une centrale donnée = 1 sol), qui pourra être valorisée dans le cadre de sa politique RSE.

Sol Solidaire a lancé un appel à projets à destination des acteurs du logement social, dans l’objectif de faire émerger des projets d’installations photovoltaïques en autoconsommation collective à court terme (livraison sous 24 mois), d’une puissance comprise entre 10 et 250 kWc. Ouvert jusqu’au 21 septembre 2020, il a vocation à réduire la facture d’électricité des occupants et à concilier la maîtrise et la gestion efficace des besoins d’électricité.

L’association projette d’équiper 2 000 logements la première année, puis 5 000 l’année suivante et 20 000 logements la troisième année, et d’avoir généré une économie de 80 M€ pour les occupants des Hlm d’ici vingt ans. L’économie d’énergie estimée pour un logement, de 200 euros, correspond au montant moyen du chèque énergie.

Pour en savoir plus : www.solsolidaire.fr