L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Une société qui ne manque pas d’élan AH

À l’étroit dans ses murs, Les Foyers a choisi d’emménager dans un nouveau siège, et d’y installer des bureaux pour la société tête de Groupe, la Coopérative immobilière de Bretagne, dont le siège est à Saint-Brieuc. Regard sur une société, encore jeune, qui se projette dans l’avenir.

Lire l'article

'

La résidence des Marchands à Vitré. Suite à un incendie, qui a détruit trois immeubles
appartenant à la SA Les Foyers, l’ESH s’est vu confier les travaux de reconstruction en
intégrant un immeuble voisin médiéval qui avait été endommagé par le sinistre, que la Ville a
racheté et mis à la disposition de l’ESH, par bail emphytéotique. Une restauration haute couture
en secteur sauvegardé, confiée au cabinet Liouville Jan&Associés, qui a nécessité deux ans
et demi de travail et mobilisé plus de quinze entreprises. Les contraintes techniques et
patrimoniales ont été lourdes. L’ossature bois a été conservée. La façade côté rue a été refaite
à l’identique avec ses pans de bois et ses sculptures. Côté cour, un patio intérieur a été
aménagé pour éclairer les 10 logements aménagés, mixant techniques anciennes et produits
d’aujourd’hui. Le coût de l’opération est lui aussi hors normes, 2,8 M€, financés à 77%
par les indemnités d’assurance. © Fannie

Présente à Rennes depuis sa création en janvier 1960, l’ESH a longtemps été identifiée au logement spécifique qui a constitué son cœur de production jusqu’en 1990, date à laquelle elle est entrée dans le giron du Groupe CIB (Coopérative immobilière de Bretagne, ex Crédit immobilier de Bretagne, créé en 1924), une Sacicap qui est son actionnaire de référence(1). Cette société a été fondée par deux militants de la Jeunesse étudiante chrétienne, qui dès l’après-guerre, s’étaient lancés dans la construction de foyers de jeunes travailleurs via une association Les Amitiés sociales. Ils ont ensuite créé une société Hlm "Pour le logement des jeunes", rebaptisée, en 1965, Les Foyers, qui a produit exclusivement des logements de type "foyers" pour jeunes travailleurs, puis étudiants, personnes handicapées, personnes âgées et femmes battues, sur les quatre départements bretons, la Mayenne et le Calvados, en intégrant les associations et les administrations dans le processus de conception des projets.

Au-delà d’un toit, ces réalisations permettent à leurs occupants, modestes ou fragilisés, de retisser du lien social au travers d’espaces de vie communs et de services, ouverts aux habitants du quartier, de façon à inscrire les résidences dans la cité. La gestion des différentes structures a toujours été confiée aux associations, CCAS et Mutualités. "C’est la philosophie originelle et originale du Groupe et le gage de sa capacité d’innovation", affirme Paul-Jean Le Roux, président de CIB.

Depuis son entrée dans ce Groupe, l’ESH s’est engagée dans la construction de logements familiaux et d’équipements en lien avec les collectivités territoriales avec qui la société travaille de concert. Cette proximité avec les différents acteurs du logement social et sa capacité à mobiliser les énergies et les compétences du groupe CIB permettent à cette société à taille humaine (70 collaborateurs répartis sur trois agences Rennes, Brest et Saint-Brieuc, chiffre en progression de 10% depuis 2010) d’anticiper les besoins en logements, d’élargir sa palette d’interventions, de faire du "cousu main" et d’être reconnue comme un groupe intégré au niveau régional. Aujourd’hui, Les Foyers a dans son patrimoine 5 475 logements-foyers et 2 039 logements familiaux, situés à 95% en Bretagne, et a livré, en 2017, 83 logements familiaux avec des surfaces supérieures aux minima en vigueur, 71 logements-foyers et 51% de ses locataires "APLisés". Le patrimoine de l’ESH compte aussi des centres d’accueil de demandeurs d’asile ; des maisons-relais et des centres d’hébergement et de réinsertion. La société a également entrepris la complète rénovation de son parc locatif, qui devrait être achevée fin 2018 : 6 M€ ont été investis en 2016, notamment dans l’isolation, permettant d’économiser 20% sur les charges de chauffage.

La société, qui était restée 29 ans dans son précédent siège, vient d’emménager(2) rue Vezin à Rennes, réaffirmant ainsi sa confiance en l’avenir en dépit de la baisse de 10% de ses recettes due à la mise en œuvre du RLS. Et depuis le 2 mai, Philippe Yvon, directeur général adjoint à cédé la place à Olivier Ménard, nommé directeur.

(1) Sont aussi actionnaires le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, Brest Métropole, le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne et les associations Amitiés Sociales et Amitiés d’Armor.
(2) Le Groupe a déboursé 2,1 M€ pour acquérir son nouveau siège, hors travaux.