L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Circulaire de l'Union sociale pour l'habitat n° 2006-42 du 11 Juillet 2006

Circulaire de l'Union sociale pour l'habitat n° 2006-42 du 11 Juillet 2006 relative au maintien dans l'emploi des personnels de proximité des organismes de logement social

Circulaire n° 42/06

Nos Réf. : PLM/FP/IR

Objet : Maintien dans l'emploi des personnels de proximité des organismes de logement social

Destinataires :

Tous les organismes

Paris, le 11 juillet 2006

Madame, Monsieur le Président,

Madame, Monsieur le Directeur,

La gestion des âges et du personnel fragilisé devient une priorité des entreprises. Le personnel des organismes de logement social doit, comme les autres salariés, rester plus longtemps en poste avant de pouvoir faire valoir ses droits à la retraite. Mais le vieillissement, ainsi que l’exposition plus grande à des risques de fragilisation, notamment du personnel de proximité en contact avec les locataires, génère pour l’organisme une augmentation des coûts directs (absentéisme…) et indirects (services moins bien rendus…).

En effet, les directions de ressources humaines des organismes d’Hlm font régulièrement état d’inaptitudes physiques ou « d’usure » psychologique, de lassitude ou de démotivation qui se traduisent par des congés pour maladie - pouvant se transformer en congés de longue durée ou en demandes d’adaptation du poste – des accidents de travail ou encore des demandes de soutien psychologique.

C’est pourquoi, dans le cadre du programme européen « Equal », l’Union sociale pour l’habitat a proposé un projet ayant pour objet le maintien dans l'emploi des personnels de proximité des organismes de logement social âgés de plus de 45 ans. Accepté par le Fonds Social Européen (FSE), ce projet est conduit en partenariat avec l'AFPOLS, l'Agence nationale d'amélioration des conditions de travail (ANACT), l'Agence régionale d'amélioration des conditions de travail d'Ile de France (ARACT IDF), le Comité national de liaison des régies de quartier et Habitat Formation. Ce projet bénéficie aussi du soutien financier de la région Ile de France.

L’inscription de l’Union sociale pour l’habitat dans ce programme a pour objet d’apporter des réponses aux difficultés rencontrées par une partie du personnel de proximité dans la tenue de leur emploi.

Une première étude, réalisée de juillet à octobre 2005, a permis de préciser les facteurs de fragilisation des personnels visés par le projet ; ceux-ci ont été définis selon quatre axes : le contexte du travail, le management et l’organisation, le poste de travail et enfin l’individu.

La problématique a été étudiée au sein de groupes de travail réunissant des responsables de ressources humaines d’Aquitaine, d’Ile de France et de Lorraine. Des diagnostics ont été réalisés par les ARACT des régions concernées dans 7 organismes de logement social.

Plusieurs axes de travail ont ainsi pu être mis en évidence, tels que :

- le rôle de l’encadrement intermédiaire dans le repérage et la prévention des risques d’usure psychosociale des personnels ;

- la prise en compte, lors d’une réhabilitation, des améliorations proposées par le personnel de proximité pour prévenir les risques professionnels ;

- l’évaluation du contenu des postes de travail des personnels d’accueil pour mettre en œuvre l’aménagement d’un poste, de l’organisation ou de la fin de carrière professionnelle ;

- l’exploitation des données démographiques pour construire un projet de maintien dans l’emploi ;

- les conditions favorables à une mobilité des personnels concernés à partir d’exemples concrets ;

- le développement du partenariat avec la médecine du travail sur la prévention de l’usure et le maintien dans l’emploi.

Sur chacun de ces axes des solutions vont être proposées à un certain nombre d’organismes de logement social pour être expérimentées. Elles vous seront présentées lors d’une journée professionnelle prévue le 17 octobre prochain à Paris. Un programme détaillé de cette journée et une présentation des solutions proposées vous seront transmis début septembre. Cependant, vous pouvez d’ores et déjà contacter la filière Ressources Humaines de la Délégation à l’action professionnelle de l’Union sociale pour l’habitat si vous êtes intéressé par ce projet.

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur le Président, Madame, Monsieur le Directeur, à l’assurance de nos salutations distinguées.

Paul-Louis Marty

Contact : Isabelle Roudil – DLAP Filière Ressources humaines 01 40 75 50 46

Mots-clés

Informations complémentaires

Date du document : 11.07.2006
Entité(s) : Direction Juridique Et Fiscale - DJEF
Nom(s) contact : Valérie Vénuse
Email(s) contact : ush-djef@union-habitat.org
Numéro : 2006-42

A lire aussi

USH
Marianne LOUIS
Depuis janvier 2017, l’Union et les fédérations mettent à votre disposition un nouveau service en ligne, « L’annuaire numérique Hlm ».
Circulaires USH
publié le
Catherine Hluszko
Thierry DEBRAND
Dans cet avis intitulé : « Le « logement d’abord », c’est « d’abord du logement » social et abordable pour tous », le Conseil social de l’Union sociale pour l’habitat indique partager les objectifs et le principe du logement d’abord. Il relève cependant qu’un certain flou demeure sur des points pourtant cruciaux de cette ambition. Quel public le gouvernement cible-t-il dans le logement d’abord ? Quel est l’avenir de la politique du logement d’abord si les pouvoirs publics poursuivent le désengagement de l’Etat dans la politique nationale du logement ?
Rapports - Guides - Doc
publié le
Juliette Furet
La note relative à la collecte des données de l'occupation sociale du Parc Hlm (OPS) 2018 précise les modalités selon lesquelles les organismes communiquent au GIP SNE les résultats de l’enquête OPS 2018.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Sylvie Bourdin
Contraint à une économie de 1,5 milliard d’euros par an d’ici à 2020, le monde HLM voit également le nombre de demandeurs de logements sociaux augmenter.
Brèves et Articles
publié le