L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Circulaire de l'Union sociale pour l'habitat n° 2010-81 du 15 Décembre 2010

Circulaire de l'Union sociale pour l'habitat n° 2010-81 du 15 Décembre 2010 relative aux charges récupérables - Vente de chaleur

Circulaire n° 81/10

Destinataires : Tous les organismes Hlm

Nos Réf. : TR/DA/dd

Objet : Charges récupérables - Vente de chaleur

Paris, le 15 décembre 2010

Madame, Monsieur le Président,

Madame, Monsieur le Directeur,

La Cour de cassation avait remis en cause le 10 novembre 2009, pour une affaire concernant un immeuble du secteur privé, la récupération auprès des locataires de la totalité de la facture de vente de chaleur, sous prétexte que l'une des deux redevances composant la structure tarifaire de la chaleur, à savoir la partie R2, incluait des charges d'investissement. Jusqu'alors, les bailleurs, sur la base d'un arrêt de la Cour de Cassation de 1974, récupéraient l'intégralité de la facture de chaleur puisqu'ils achetaient directement ces calories à un fournisseur de chaleur dont la personnalité juridique se différenciait de la leur. Cette décision, que l'USH a critiqué (Cf. circulaire USH n° 042.10 du 29 juin 2010), nous a conduit a faire valoir auprès des pouvoirs publics le risque pris demain d'une généralisation aux autres énergies.

Alors que le respect des engagements français en matière de développement des énergies renouvelables implique un développement important des réseaux de chauffage urbain vertueux, cette mesure avait conduit l'arrêt d'un certain nombre de projets auxquels étaient associés des organismes d'Hlm.

Des propositions de maintien du principe de récupération avaient été formulées lors de l'examen du projet de loi Grenelle Il ainsi que par le Groupe de travail dédié au logement social, mis en place dans le cadre du Plan Bâtiment Grenelle, mais elles n'avaient pas été retenues.

Finalement, le principe de récupération de la totalité de la facture de vente de chaleur auprès des locataires vient d'être rappelé le 7 décembre dernier, dans le cadre de l'article 27 de la loi n° 2010-1488 relative à la Nouvelle Organisation des Marchés de l'Electricité (loi NOME). Dorénavant, l'article L442-3 du Code de la Construction et de l'Habitation précise qu'au titre des charges récupérables « le coût des services assurés dans le cadre d'un contrat d'entreprise ou d'un contrat d'achat d'électricité, d'énergie calorifique ou de gaz naturel combustible, distribués par réseaux correspond à la dépense, toutes taxes comprises, acquittée par le bailleur. »

Je vous prie d'agréer, Madame. Monsieur le Président, Madame, Monsieur le Directeur, l'expression de mes salutations distinguées.

1.gif

Thierry Repentin

Contacts :

DJEF - Direction juridique et fiscale

Tél : 01 40 75 78 60

DLAP

Délégation à l'action professionnelle, Catherine di Costanzo

Tél : 01 40 75 78 43


Mots-clés

Informations complémentaires

Date du document : 15.12.2010
Entité(s) : Direction Juridique Et Fiscale - DJEF
Nom(s) contact : Valérie Vénuse
Email(s) contact : ush-djef@union-habitat.org
Numéro : 2010-81

A lire aussi

Sylvie Bourdin
Les années 1970 ont vu poindre les premiers symptômes de la crise des banlieues. Déchus de leur statut d’emblème de la modernité des Trente Glorieuses, les quartiers de grands ensembles connaissent en effet leurs premiers soubresauts et dysfonctionnements, liés en grande partie aux effets de la crise économique, à la fuite des couches moyennes et à la paupérisation de leurs habitants.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
Appel à manifestation d’intérêt, appel à projets urbains innovants, appel à idées… Les projets d’aménagement sont aujourd’hui menés sous des formes diverses et renouvelées, dans un but commun : stimuler l’innovation et associer les acteurs privés en amont tout en faisant basculer le risque sur le promoteur.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
Par sa décision n° 2018-772 DC du 15 novembre 2018, le Conseil constitutionnel déclare conforme les dispositions de la loi Elan sur les normes d'accessibilité dans la construction des bâtiments d'habitation collectifs et les dispositions sur la construction dans les zones littorales.
Brèves et Articles
publié le
Valérie Cruchet-Taïeb
Comment emporter l'adhésion des décideurs, influencer l'opinion, développer sa réputation ? Autant d’enjeux pour le monde Hlm qui, au plan national et local, doit parvenir à faire entendre sa voix dans un environnement complexe où nos interlocuteurs sont de plus en plus sollicités.
Événements
publié le