L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Circulaire de l'Union sociale pour l'habitat n° 2012-37 du 3 Septembre 2012

Circulaire de l'Union sociale pour l'habitat n° 2012-37 du 3 Septembre 2012 relative à la présidence de I'USH

Destinataires : Tous organismes

Circulaire n°37-12

Nos réf. : MNL/VL/sc

Objet : présidence de I'USH

Paris, le 3 septembre 2012

Madame, Monsieur le Président,

Madame, Monsieur le Directeur,

Le comité exécutif m'a confié la tâche d'assumer, à partir d'aujourd'hui, la présidence de I'USH jusqu'à l'élection du futur président de notre Union, dont le renouvellement était prévu par nos statuts.

C'est pour moi un grand honneur que de représenter, dans cette période singulière, un mouvement auquel je suis très attachée, et que j'ai toujours considéré comme un acteur majeur du droit au logement, de la cohésion sociale et du pacte républicain. Je mesure l'importance de cette responsabilité. Soyez convaincus que je l'exercerai avec passion et avec un souci permanent de l'action collective.

Ma première préoccupation sera de nous permettre de réussir ensemble le congrès qui se tiendra dans quelques jours à Rennes. Après l'élection d'un nouveau président de la République qui a pris des engagements significatifs pour le développement du logement social, au moment où le gouvernement prépare un nouveau cadre législatif pour la politique de l'habitat, I'USH doit se faire entendre, être force de proposition, et manifester sa volonté de nouer avec l'Etat un véritable contrat de progrès.

Bon nombre des objectifs gouvernementaux, comme la construction de 150 000 logements sociaux par an, viennent en écho aux vœux que nous avions émis lors de la convention HLM de janvier 2012. Les premières annonces, comme la suppression du prélèvement en

2013, la mise à disposition dans des conditions favorables des terrains de l'Etat, l'abondement du livret A ou le renforcement de la loi SRU, constituent des leviers intéressants. Mais, cette nouvelle contractualisation doit être engagée et garantie dans la durée. Elle suppose une mobilisation de toutes les familles HLM, mais aussi la pérennité du soutien financier de la puissance publique. Et ce soutien doit être renforcé, car aujourd'hui, les moyens dont nous disposons ne sont pas suffisants pour atteindre ce seuil ambitieux de production.

Le contexte de crise pèse à l'évidence sur la vie de nos organismes, sur leurs capacités d'action, comme sur nos locataires et accédants. Cette crise est profonde et ne sera pas passagère. Elle impose de nous projeter dans l'avenir en défendant nos valeurs et notre rôle irremplaçable, en innovant, en traçant un nouvel horizon pour le logement social. Nous pouvons et devons être des acteurs d'une sortie de la crise.

Ma seconde préoccupation sera donc de préparer notre mouvement à relever ces défis. C'est à notre portée, car nous avons en notre sein des forces vives prêtes à ces mutations. Nous pouvons conjuguer lucidité et volonté, audace et professionnalisme. Nous devons nous préparer à faire des choix, à prendre des positions claires et des initiatives sur des sujets que nous savons incontournables, comme les nouvelles pratiques en matière de financement, de mutualisation, de gestion. C'est le moment d'inventer le modèle du logement social de demain.

Un travail législatif important est programmé cet automne. Après le vote dès le mois de septembre des mesures sur le foncier et la loi SRU, le gouvernement prévoit une loi plus large qui réformera la politique du logement. Les travaux préparatoires sont déjà en cours. Une nouvelle étape de la décentralisation sera par ailleurs inscrite dans un texte législatif fin 2012 ou début 2013. Notre mouvement sera fortement sollicité dans la période qui s'ouvre.

Ma troisième préoccupation sera donc de veiller à ce que les avis de I'USH pèsent dans le débat avec les pouvoirs publics. A cette fin, je compte sur vous pour exprimer votre point de vue, faire remonter vos attentes et vos difficultés. Le nouveau paysage juridique, réglementaire et financier que j'appelle de mes vœux nécessite l'adhésion du plus grand nombre.

Cette période charnière sera aussi un temps d'élection interne où les candidats présenteront leurs orientations. Je serai garante avec les présidents des fédérations et les membres du comité exécutif du bon déroulement du débat et du scrutin, du respect de chacun et de l'unité de notre mouvement. Sans préjuger des choix, j'espère contribuer à éclairer les enjeux afin que l'élection du futur président incarne un nouveau départ pour I'USH.

Rien ne sera possible sans l'écoute de chacun, sans la complémentarité de nos familles, sans une collaboration confiante avec le personnel de l'Union et son délégué général, sans la prise en compte de la diversité des situations et des territoires, sans la fraternité entre nous qui ne craint pas les différences de point de vue mais privilégie ce qui nous rassemble. J'espère contribuer à cet état d'esprit, comme être présente, autant que possible, à vos côtés sur le terrain lorsque vous le souhaiterez.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur le Président, Madame, Monsieur le Directeur, l'expression de ma considération distinguée.

1.gif

Mots-clés

Informations complémentaires

Date du document : 03.09.2012
Entité(s) : Direction Juridique Et Fiscale - DJEF
Nom(s) contact : Valérie Vénuse
Email(s) contact : ush-djef@union-habitat.org
Numéro : 2012-37

A lire aussi

Vaya DRATSIDIS
Sophie Guerdin
L'Union sociale pour l'habitat met à disposition des organismes un référentiel de compétences actualisé sur 19 métiers du logement social.
Collection des cahiers USH
publié le
Jean-Louis DUMONT
Les élections des représentants de locataires se tiendront du 15 novembre au 15 décembre 2018 partout en France. L'organisation de ces élections, dont nous avons la responsabilité, représente un rendez-vous démocratique important pour les locataires. En lien avec l'Instance de concertation nationale, qui réunit la fédération des OPH, la fédération des ESH et les cinq associations représentatives de locataires, l'Union sociale pour l'habitat se mobilise pour accompagner l'organisation de ces élections.
Circulaires USH
publié le
Sylvie Bourdin
L'IAU (Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile-de-France) consacre une série de chroniques à la réforme du logement en cours. Cette chronique se penche sur l'évolution du tissu des organismes Hlm proposée par le projet de loi Elan. "Une stratégie volontariste qui pourrait trouver ses limites en Île-de-France."
Brèves et Articles
publié le
Dominique HOORENS
Le focus du mois : les logements autorisés et mis en chantier. La tendance ascendante du nombre de logements autorisés et de mises en chantier enclenchée au printemps 2015 s’est estompée à l’automne 2017. Depuis, on assiste à un tassement en glissement annuel sans qu’il y ait pour l’instant d’inflexion franche à la baisse.
Rapports - Guides - Doc
publié le