L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Circulaire Union Nationale HLM n° 2000-32 du 21 Mars 2000

Circulaire Union Nationale HLM n° 2000-32 du 21 Mars 2000 relative à l' accord-cadre Ministère de l’Intérieur / Union Nationale HLM pour une meilleure sécurité des quartiers d’habitat social

Destinataires :

Circulaire : PLM/JPG/32/2000 Tous les Organismes HLM

Paris, le 21 mars 2000

Objet : Accord-cadre Ministère de l’Intérieur / Union Nationale HLM

Madame, Monsieur le Président,

Madame, Monsieur le Directeur,

Ce 21 mars, le ministre de l’Intérieur, Jean-Pierre CHEVENEMENT, et le président de l’Union Nationale HLM, Michel DELEBARRE, ont signé l’accord-cadre “ pour une meilleure sécurité des quartiers d’habitat social ”, dont vous trouverez un exemplaire ci-joint.

Un tel accord, en mettant l’accent sur les quartiers d’habitat social, signifie tout d’abord que ces quartiers sont plus souvent que d’autres exposés à l’insécurité et que leurs habitants ont besoin de sécurité et de tranquillité pour avoir un espoir d’intégration.

Il s’inscrit dans un mouvement de forte actualité : le déploiement de la police de proximité, la généralisation des contrats locaux de sécurité, mais aussi les contrats de ville dans lesquels, sous le nouveau concept de gestion urbaine de proximité, les enjeux de sécurité sont omniprésents.

Engagement de coopération, l’accord-cadre se décline à deux niveaux :

a) Au niveau local, qui est le plus important, l’accord vous propose un cadre, une référence commune, pour conduire votre action en faveur d’une meilleure sécurité, dans la concertation entre organismes HLM et dans la contractualisation avec les services de police. La pleine efficacité de l’action policière et sa conduite sans mise en cause des agents du bailleur HLM, l’accueil et le traitement des plaintes que vous déposez, etc., cela dépend beaucoup de la consistance du partenariat que vous développerez localement : outils de recueil, de signalement et de transmission des faits, mis en œuvre dans le plein respect des libertés individuelles ; désignation de correspondants aux différents niveaux hiérarchiques ; échanges réguliers entre ces niveaux ; facilités immobilières -en fonction des disponibilités de votre patrimoine et de l’implication d’autres acteurs- à la présence permanente de la police, etc.

b) Au niveau national, entre le Ministère et l’Union, sera développée la réflexion commune en matière de prévention de la malveillance par l’urbanisme et la conception des bâtiments, ce qu’on appelle communément prévention situationnelle et sécurité passive. Plus généralement, leur coopération portera sur l’observation, l’analyse et la diffusion des “ bonnes pratiques ” du partenariat HLM/Police Nationale, de leurs méthodes et outils. Ceux-ci nourriront des sessions d’échanges entre les décideurs (dès octobre prochain lors d’un séminaire national conjoint directeurs d’organismes d’HLM / commissaires de police) et des sessions de formation que les partenaires s’engagent à développer à destination des personnels de terrain.

Outre qu’ils ont souvent insuffisamment associé les organismes HLM, les contrats locaux de sécurité ont peu développé jusqu’à présent le partenariat opérationnel que vise l’accord-cadre. Je vous invite donc vivement à le mettre en œuvre, soit par un avenant au CLS, soit par un protocole spécifique.

Souhaitant que l’ensemble de ces efforts, les vôtres comme ceux de la police en faveur d’une plus grande sécurité soient fructueux, je vous prie de croire, Madame, Monsieur le Président, Madame, Monsieur le Directeur, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Paul-Louis MARTY

Mots-clés

Informations complémentaires

Date du document : 21.03.2000
Entité(s) : Direction Juridique Et Fiscale - DJEF
Nom(s) contact : Valérie Vénuse
Email(s) contact : ush-djef@union-habitat.org
Numéro : 2000-32

A lire aussi

USH
Marianne LOUIS
Depuis janvier 2017, l’Union et les fédérations mettent à votre disposition un nouveau service en ligne, « L’annuaire numérique Hlm ».
Circulaires USH
publié le
Catherine Hluszko
Thierry DEBRAND
Dans cet avis intitulé : « Le « logement d’abord », c’est « d’abord du logement » social et abordable pour tous », le Conseil social de l’Union sociale pour l’habitat indique partager les objectifs et le principe du logement d’abord. Il relève cependant qu’un certain flou demeure sur des points pourtant cruciaux de cette ambition. Quel public le gouvernement cible-t-il dans le logement d’abord ? Quel est l’avenir de la politique du logement d’abord si les pouvoirs publics poursuivent le désengagement de l’Etat dans la politique nationale du logement ?
Rapports - Guides - Doc
publié le
Juliette Furet
La note relative à la collecte des données de l'occupation sociale du Parc Hlm (OPS) 2018 précise les modalités selon lesquelles les organismes communiquent au GIP SNE les résultats de l’enquête OPS 2018.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Valérie VENUSE
Lettre de la Direction Juridique et Fiscale du 14 septembre 2018
Lettre d'information
publié le