L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Budget de la politique de la ville : 85 millions d'euros de crédits supplémentaires (au moins !)

"Le PLF pour 2019 porte l’ambition du gouvernement en faveur des habitants des quartiers", en annonçant que les crédits de la mission "Cohésion des territoires" consacrés à la politique de la ville seront augmentés de 85 millions d’euros "pour que l’État puisse pleinement jouer son rôle de facilitateur des projets locaux avec les élus et acteurs de terrain".

Néanmoins, le ministère n'a pas communiqué le chiffrage global des crédits qui reviendraient aux quartiers, il faudra pour cela attendre les auditions parlementaires. Le budget 2019 de la politique de la ville passerait ainsi de 428 millions d'euros à 513 millions d'euros en un an. Mais les quartiers prioritaires bénéficieraient de bien plus si on tenait compte des lignes budgétaires nichées dans d'autres ministères.

Lire l’article. Source : Localtis, 27septembre 2018.

Informations complémentaires

Date du document : 28.09.2018
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Atelier Parisien d'Urbanisme - APUR
L'Atelier parisien d'urbanisme (Apur) publie une étude sur l'état et les spécificités de l'activité commerciale dans les QPV. Avec en sous-titre "Des commerces moins nombreux et moins diversifiés mais une tendance au rattrapage", elle met en effet en évidence les dynamiques commerciales récentes qui témoignent d’une tendance à la reconquête des commerces principalement aux dépens de la vacance : +19 établissements par an, soit deux fois plus qu’à Paris, et +42 commerces par an dans les périmètres élargis.
Brèves et Articles
publié le
APUR
Des arrivants plus pauvres que les partants.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Louise Couvelaire
Un peu plus d’un an après l’enterrement du rapport Borloo, élus et associations déplorent l’absence d’initiative de l’exécutif en matière d’aide aux quartiers.
Brèves et Articles
publié le
Lumières de la ville
Le 1er juillet annonce le retour des encadrements de loyer dans la ville de Paris, une bonne nouvelle pour en faire une ville plus inclusive. Mais une question se pose encore : est-il encore possible de vivre en ville lorsque les fins de mois sont difficiles ? Depuis une vingtaine d’années, l’ensemble des métropoles françaises connaissent un même phénomène : la gentrification de certains de leur quartier.
Brèves et Articles
publié le