L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Conditions et dépenses de logement selon le niveau de vie des ménages

Alors que les conditions de logement s’améliorent en moyenne pour l’ensemble des ménages depuis plusieurs décennies, cette étude montre que ces améliorations n’ont pas profité de la même façon à tous les ménages. Après avoir dressé un panorama des disparités de logement selon le niveau de vie, elle présente dans quelle mesure l’amélioration des conditions de logement a profité aux ménages les plus modestes.

Les ménages à bas revenus logent dans de moins bonnes conditions que les autres ménages, mais celles‐ci s’améliorent, en particulier concernant l’accès au confort élémentaire. Les ménages à bas revenus vivent toujours davantage que les autres dans des logements en situation de surpeuplement. Environ un tiers des ménages à bas revenus vivent dans un logement ayant au moins un « défaut de qualité ». Par ailleurs, parmi les ménages à bas revenus, certains se trouvent dans des conditions de logement particulièrement défavorables : les familles nombreuses, les familles monoparentales, les personnes de nationalité étrangère, etc.

Aussi entre 2001 et 2013, une hausse des taux d’effort nets, portée principalement par celle des dépenses de logement, a été observée pour tous les niveaux de vie et tous les statuts d’occupation mais elle a été particulièrement marquée pour les ménages à bas revenus.

« Conditions et dépenses de logement selon le niveau de vie des ménages », Les Dossiers de la DREES, n°32, Drees, février 2019

Informations complémentaires

Date du document : 22.02.2019
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
LOCATIS / BANQUE DES TERRITOIRES
Dans son baromètre sur le confort des logements publié le 6 octobre 2020, Qualitel met en avant le manque d'espace dans les logements. Ce constat a été accéléré avec le confinement de la population française lors de la crise Covid-19. Son enquête conclue « Les Français ont besoin d'espace ! Loin d'être une question de confort ou d'agrément, ce manque d'espace dégrade le quotidien de millions de Français et se heurte aux aspirations de larges franges de la population (familles, télétravailleurs, urbains) ».
Brèves et Articles
publié le
Qualitel
QUALITEL et IPSOS publient les résultats de l'enquête sur la qualité du logement et le confinement menée sur un échantillon de 2600 Français qui ont répondu à 63 questions du baromètre QUALISCORE. Cette analyse démontre que les 34 % des français qui ont mieux vécu cette période de confinement ont des logements mieux adaptés en terme de qualité (confort thermique, isolation acoustique, luminosité,...).
Brèves et Articles
publié le
le blog des institutionnels
Depuis 2017, le baromètre QUALITEL-IPSOS a pour objectif de proposer un état des lieux de la qualité des logements telle qu’elle est perçue par leurs habitants. Dans cette continuité Qualitel met à disposition des Français un nouvel outil en ligne leur permettant d'auto-évaluer leur logement.
Brèves et Articles
publié le
LOCATIS
Dans son baromètre de la qualité du logement 2019, Qualitel met en avant "la fracture territoriale à l'envers". Il montre en effet que plus on habite dans une petite ville, plus on est satisfait de son logement.
Brèves et Articles
publié le