L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Plus de propriétaires depuis cinquante ans : des effets secondaires défavorables à l'emploi ?

Si le statut de propriétaire est généralement associé à une meilleure situation sur le marché du travail, une augmentation de leur densité au niveau local va pourtant de pair avec une hausse du taux de chômage.

Informations complémentaires

Date du document : 11.06.2018
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Jean-Louis Dumont
Le projet de loi de finances pour 2020 ne revient pas sur les dispositions de la loi de finances 2018 déjà entrée en vigueur ou amplifiées au 1er janvier 2020. C'est pourquoi le Mouvement Hlm se mobilise pour défendre l'accession sociale à la propriété avec 4 propositions pour le projet de loi de finances 2020.
Circulaires USH
publié le
La Gazette des communes
Réforme des attributions avec la mise en place de la cotation de la demande et la gestion de la réservation en flux, mise en chantier du second NPNRU, possible intégration des APL dans le Revenu Universel d'Activité (RUA). La gazette fait le point sur le programme qui attend les bailleurs sociaux en 2020. Sur le même sujet Habitat en région va plus loin en présentant les 10 principaux changements pour le logement social.
Brèves et Articles
publié le
Atelier Parisien d'Urbanisme - APUR
Les quartiers de la politique de la ville (ensemble des QPV et des QVA) rassemblent près de 367 000 habitants, soit 17 % de la population parisienne, sur un territoire de 1 276 hectares, soit 12 % de la superficie de Paris (bois inclus), dans lequel sont situés plus de 180 000 logements, soit 14 % des logements parisiens. L'Apur présente dans cette étude le profil des ménages, la description du parc social, les demandes de logement social, les attributions et la typologie des quartiers en matière de logement social.
Brèves et Articles
publié le
Marianne Louis
L’article L.441-2-8 du Code de la Construction et de l’Habitation dispose que les organismes sont « tenus de porter à la connaissance du public, avec leur description et leurs conditions d’accès, les logements sociaux vacants au plus tard au 1er janvier 2020 ». Les organismes sont réputés remplir leurs obligations s’ils adhèrent à un dispositif mis en place à l’échelle départementale, régionale ou nationale.
Circulaires USH
publié le