L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Intégration de la biodiversité dans la ville par les acteurs du logement social

Ce guide a été rédigé dans le cadre d’un groupe de travail animé par la LPO, avec le CEREMA, des Établissements Publics d’Aménagement et un organisme HLM, sous la coordination de la DHUP. Le contenu du guide est basé sur des entretiens réalisés par la LPO et le CEREMA avec 16 bailleurs sociaux.

Au-delà des spécificités de leur patrimoine et de leur responsabilité auprès des résidents, les organismes Hlm sont en mesure de jouer un rôle clef dans l’intégration de la biodiversité dans la ville car ils exercent différents types de fonctions : l’aménagement, la production de logements (construction neuve), la réhabilitation (bâti et espace extérieur), la gestion locative, la gestion des espaces verts. Cela leur confère le pouvoir d’agir à petite échelle de façon continue et cohérente sur la nature en ville et sur la protection de la biodiversité.

L’organisme HLM a non seulement le pouvoir de favoriser l’intégration de la biodiversité en Ville, mais il a également intérêt à le faire car cela peut lui permettre à la fois :

• de satisfaire ses locataires  ;

• de valoriser son patrimoine : au-delà de son rôle particulier de bailleur, l’organisme Hlm est aussi un ″propriétaire″ qui a un intérêt à entretenir et à valoriser son patrimoine. Une amélioration du cadre de vie global peut participer à l’attractivité de son parc et en tous les cas permet d’éviter une spirale de dégradation ;

• de valoriser son image ;

• de se construire un avantage concurrentiel en se bâtissant un ensemble de références ;

• de s’adapter à l’évolution des pratiques qui sont en train de se généraliser : les démarches mises en place par l’État (évolution législative, démarche écoquartier, plan Nature en ville notamment), par les Régions (charte biodiversité, SRCE), par les collectivités territoriales (plan biodiversité, trame verte et bleue urbaine, évolution des PLU et des SCOT), par les aménageurs (cahiers de prescriptions, suivi des opérations), se traduisent en effet par une plus grande exigence environnementale vis-à-vis des projets et des pratiques de gestion.

16 organismes sociaux déjà engagés dans l'intégration de la biodiversité font part dans ce guide de leur expérience.

Ce guide a été réalisé dans le cadre du Programme National Urbanisme Bâti et Biodiversité (U2B) de la LPO lancé en mars 2013 dont le but est de défendre et de promouvoir le maintien et l'intégration de la biodiversité dans le bâti et dans les projets d'urbanisme.

Télécharger le guide

AMC
AMC consacre un dossier à la biodiversité urbaine avec des propositions d’innovation pour penser la ville autrement. La réintroduction du végétal en ville est une réponse aux enjeux climatiques et sociétaux de la ville d’aujourd’hui et de demain. Le cimetière, la surélévation font partie intégrante de l’urbanisation végétalisée et favorisent la continuité de ce nouveau type d’architecture qui intègre le végétal dans le bâti.
Brèves et Articles
publié le
Paul Saraïs
L'USH a publié en juillet 2022 son Manifeste pour la Biodiversité dans le secteur Hlm, rappelant qu'une plus forte intégration de la Nature au sein du parc social répond à plusieurs impératifs : l'équité des Français dans l'accès à la Nature, l'amélioration de la qualité d'usage des logements, le caractère résilient du patrimoine. Le secteur Hlm peut ainsi accroître sa capacité à construire, réhabiliter et exploiter des logements en portant une attention plus forte aux potentialités de renaturation et reconnexion à la Nature. Le référentiel proposé est ainsi un outil visant à traduire cette ambition.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Atelier Parisien d'Urbanisme - APUR
Dans une note publiée en septembre 2022, l’Apur en partenariat avec l'Ecole urbaine de Sciences Po présente un benchmark de quinze projets en agriculture urbaine menés dans une douzaine de grandes métropoles en France, en Europe et à l’international.
Brèves et Articles
publié le
Environnement magazine
A l’initiative de 1001 Vies Habitat, dans le cadre de la valorisation du foncier et la réhabilitation de la cité des Indes à Sartrouville (78), un parking abandonné de 1300 m2 a été réhabilité en ferme urbaine souterraine par l’Agritech Champerché.
Brèves et Articles
publié le