L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

L'habitat participatif, une nouvelle forme d'habiter

Compte-rendu de l'atelier au Pavillon du Développement Durable au Congrès Hlm de Lille 2013 sur l'Habitat participatif, une nouvelle forme d'habiter

L’habitat participatif, une nouvelle forme d’habiter

Mercredi 25 septembre 2013 – 14h30-15h15

 

Intervenants :

Sylvain Leleu, Ville de Lille

Jeremie Mallard, Les Voisins du Quai

Julie Xavier Konior, Responsable des politiques locatives et sociales, OPH Lille Métropole Habitat

 

Introduction (Vincent Lourier, Directeur Fédération des coopératives Hlm)

L’habitat participatif est une démarche citoyenne qui permet à des personnes physiques de s’associer pour participer à la définition et à la conception de leur habitat, avec des parties réservées à un usage commun. Ce mouvement a vu le jour dans les années 80 mais connaît un renouveau depuis 4-5 ans, qui devrait d’ailleurs être conforté par le projet de loi ALUR. La Fédération des coopératives et l’USH sont aussi mobilisées pour favoriser l’implication des organismes HLM dans les projets d’habitat participatif.

Appel à projets de la Ville de Lille : pour le mieux vivre dans les quartiers et la mixité sociale

La Ville de Lille s’est engagée pour la période 2008-2014 à bâtir 12 000 logements neufs (le double de la production antérieure). Elle lance aujourd’hui son 2e appel à projets d’habitat participatif. Source de mixité sociale et de mieux vivre au sein des quartiers, ces projets ont aussi l’avantage de réinventer les méthodes des bailleurs sociaux et promoteurs privés : on replace au centre du projet les besoins des futurs occupants. Au-delà des objectifs quantitatifs modestes, le but est surtout de lancer la démarche.

Le système d’appel à projets comporte pour la Ville deux avantages : l’impartialité et la communication de l’action de la Communauté. Plusieurs critères doivent être réunis : la maîtrise foncière (les terrains doivent appartenir à la Ville ou à la Communauté), les projets doivent prendre place dans des quartiers diversifiés et en renouvellement urbain et sur des terrains de tailles variées.

Après une phase de pré-candidature puis une autre de candidature, deux lauréats ont été retenus pour le premier appel à projet. Ces deux groupes sont maintenant étroitement accompagnés par la Ville de Lille et le CAUE. Les lauréats ont été sélectionnés selon des critères précis : leur motivation, l’innovation de la démarche, son ouverture sur le quartier, la qualité des partenaires, et les chances de réussite du projet.

Groupe d’habitants

Les Voisins du Quai est une association qui a répondu à l’appel à projets de la Ville de Lille. Son groupe s’est constitué en 2011, a été lauréat en 2012, et a prévu une entrée dans le logement fin 2015. Ses objectifs sont de créer une autre manière de vivre ensemble, de développer l’écologie urbaine au quotidien, de participer à une démarche de solidarité intergénérationnelle et à l’ouverture sur le quartier.

Ce projet est un partenariat entre l’association Les Voisins du Quai et le bailleur social LMH liés par une convention en cours de négociation. Une grande confiance s’est construite entre ces partenaires dont les interlocuteurs respectifs se sont rencontrés dès l’appel à projets. Au total, ce sont dix foyers (15 adultes et 10 enfants) pour des logements allant du T1 au T4 avec des espaces partagés. 2 logements sont par ailleurs dédiés à des ménages extérieurs au groupe (jeunes, handicapés…). Le groupe travaille aujourd’hui sur son esquisse avec l’architecte qu’il a choisi. Pour faire avancer le projet, le groupe se réunit régulièrement en plénière et en sous-groupes thématiques.

La place de l’organisme HLM

Ce qui a plu à LMH dans le projet de l’association Les Voisins du Quai est son caractère innovant et la dimension de mixité sociale qu’il offrait. Par ailleurs, les deux partenaires partagent des valeurs communes : l’ouverture à tous publics, l’ambition écologique et le foncier dans un quartier en rénovation urbaine où LMH est déjà implanté. LMH était aussi rassuré de pouvoir s’appuyer sur les expertises qu’apportaient l’association.

Le principe de coproduction prévaut tout au long du projet, toutes les décisions émergeant du groupe lui-même. La confiance établie est alors primordiale pour le bailleur qui doit accepter de travailler avec un groupe amateur. La convention rédigée et signée par les partenaires permet d’ailleurs de les protéger et d’assurer une atteinte d’objectifs dans les conditions de valeurs et de coproduction convenues.

Le rôle de l’AMO choisie a été fondamental dans le projet : méthodologie de projets, montage juridique, accompagnement individuel des futurs habitants, et la recherche de subventions pour équilibrer l’opération (en visant un standard de logements passifs). L’AMO, présente dès le début du projet, est financée dans un premier temps par Les Voisins du Quai, mais aujourd’hui, LMH prend le relais.

Pour que d’autres projets voient le jour, des conditions doivent être rassemblées :

  • Connaître l’impact financier de la relation bailleur-habitants et le temps de travail consommé
  • Disposer d’un environnement juridique plus clair
  • Eclaircir le statut des groupements d’habitants.

Informations complémentaires

Date du document : 25.09.2013
Nom(s) contact : Vincent Lourier
Email(s) contact : vincent.lourier@hlm.coop
Thierry Poulichot
Ce guide présente un tableau large des formes que peut prendre l’habitat participatif et en dresse le cadre juridique, le mode d’emploi, les avantages et les limites.
Ouvrages
publié le
Françoise Arnold
Durant l’hiver 2015, sept familles d’Ivry-sur-Seine, en première couronne parisienne, identifient un terrain disponible et décident de se lancer dans l’aventure d’un habitat participatif en autopromotion.
Ouvrages
publié le
Sylvie Bourdin
Les 5e Rencontres nationales de l’habitat participatif se sont tenues à Nantes les 5, 6 et 7 juillet. L'occasion d'échanger et de partager des expériences sur une forme d'habitat qui s'impose de plus en plus.
Brèves et Articles
publié le
Raphaëlle Saint-Pierre
AMC
AMC consacre sa rubrique Référence à l’architecte Claude Guislain (1929-2011)et à son opération pionnière en matière d'habitat participatif, l’ensemble de logements Les Jardies, construit en 1975 à Meudon, dans les Hauts-de-Seine.
Revues spécialisées
publié le