L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

« L’inquiétude des “gilets jaunes” exprime une crainte de la perte d’une garantie sociale essentielle : celle du droit au logement »

Jean-Pierre Lévy, directeur de recherche au CNRS, explique dans une tribune au « Monde » que les accès à l’emploi, à la consommation et au logement sont remis en cause et avec eux l’ensemble des paravents contre la précarité sociale. Il explique notamment que la valeur refuge face aux précarités incarnée par l'accession à la propriété, et qui a mené les familles de plus en plus loin dans la périphérie des villes, est en train de vaciller.

Pour Jean-Pierre Lévy, le mouvement des gilets jaunes a révélé l'ampleur des inégalités territoriales. Un processus diffus depuis une trentaine d'années qui a vu s'accentuer gentrification et étalement urbain. Il nous dit : "si l’on veut bien considérer que l’accession à la propriété, en tant que valeur refuge, est à l’origine de l’étalement urbain, l’inquiétude sociale des « gilets jaunes » n’exprime pas tant une revendication d’un droit à la mobilité, qu’une crainte de la perte d’une garantie sociale essentielle : celle du droit au logement. Or, cette crainte est loin d’être localisée, elle n’épouse pas les frontières urbaines, elle traverse les catégories sociales et générationnelles."  Dans un contexte qui allie baisse du pouvoir d'achat, marchandisation de la ville et attaques répétées contre le logement social, nous dit Jean-Pierre Lévy, la démarche du gouvernement devra alors "dessiner les cadres d’un modèle social global parvenant à associer un pouvoir d’achat décent, une stabilité dans l’emploi et un droit au logement curieusement absent du débat actuel."

Source : le Monde.fr, publié le 18/02/2019

Informations complémentaires

Date du document : 19.02.2019
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
dirigé par Olivier Masclet, Séverine Misset et Tristan Poullaouec
Ce livre, écrit par une vingtaine de chercheurs en sociologie, décrypte plusieurs idées reçues attachées à la « classe populaire ». L’idée est de montrer la diversité et la pluralité de cette France d’en bas, et, parce qu’elle suscite souvent la réprobation et l’indignation morale de la France d’en haut, d'éclairer le lecteur sur la logique et la réalité des univers populaires d’aujourd’hui.
Ouvrages
publié le
Bruno Fert
Ce récit documentaire illustré par le photographe Bruno Fert raconte l'exil et la migration en nous plongeant dans l'habitat provisoire des réfugiés. Les images d'intérieurs, souvent très colorés, associés aux photographies et témoignages des habitants, rendent compte de leur condition mais surtout de la capacité de chacun à habiter le lieu où il vit, à se reconstruire en s'appropriant son intérieur.
Ouvrages
publié le
Alice Pouyat
L'association "Nouvelle ville, vie nouvelle", créée par des professionnels issus de la Fondation Abbé Pierre, aide les volontaires à s'installer en province, et à prendre un nouveau départ. Une vingtaine de personnes aux profils divers, sans domicile fixe, mères célibataires ou nouveaux retraités n'ayant plus les moyen d'assumer leur loyer parisien, bénéficient chaque année de l'aide de l'association.
Brèves et Articles
publié le
Ministère des Solidarités et de la Santé
Ministère du Travail
Ministère de l'Action et des Comptes publics
L’aide et l’action sociales en France représentent 10 % des dépenses de protection sociale et relèvent, pour moitié, de la responsabilité des départements. Ces prestations représentent une dépense annuelle nette de 37,8 milliards d’euros, un montant qui a progressé de 0,8 % en un an et de 12 % en cinq ans. En 2018, le nombre d’aides sociales aux personnes âgées ou handicapées croît de 1,4 % et le nombre d’allocataires du revenu de solidarité active (RSA) de 0,7 %.
Ouvrages
publié le