L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

˜La œFrance d'en bas ? Idées reçues sur les classes populaires

Ce livre, écrit par une vingtaine de chercheurs en sociologie, décrypte plusieurs idées reçues attachées à la « classe populaire ». L’idée est de montrer la diversité et la pluralité de cette France d’en bas, et, parce qu’elle suscite souvent la réprobation et l’indignation morale de la France d’en haut, d'éclairer le lecteur sur la logique et la réalité des univers populaires d’aujourd’hui.

On entend souvent que la société française se serait " moyennisée ", provoquant la disparition pure et simple des classes populaires qui, soit auraient accédé à la classe moyenne, soit auraient été rétrogadées parmi les " pauvres "... Or, si les classes populaires ont effectivement changé depuis la désindustrialisation des années 70, elles continuent bel et bien d'exister et les idées reçues à leur sujet ne manquent pas. Reléguées dans la France périphérique, les classes populaires se vautreraient dans la consommation de masse, s'abêtiraient devant la télé et le foot, seraient réac, sexistes, racistes, voteraient pour l'extrême droite et auraient pour rêve ultime l'achat de leur pavillon... Cet ouvrage, écrit par les meilleurs chercheurs et chercheuses, dépasse ces clichés et dresse un portrait documenté de ces classes populaires qui subissent de plein fouet la montée des inégalités.

Les idées reçues décryptées sont réparties en trois grandes parties :

  • Les classes populaires : des citoyens de seconde zone ?
  • Les classes populaires : des gens hors normes ?
  • Les classes populaires : une classe « moyenne » ?


Editions Le Cavalier Bleu, 2019, 198 p.

Informations complémentaires

Date du document : 31.10.2019
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Numéro : 16219
Villes et territoires Occitanie
L'Etre Egale
Le centre de ressources Villes et Territoires Occitanie publie en partenariat avec l’Etre Egale, un guide méthodologique à destination des associations et des acteurs/actrices de la politiques de la ville pour les outiller et les aider à mesurer l'impact de leurs actions, de leurs projets, sur l'égalité entre les femmes et les hommes.
Brèves et Articles
publié le
Marianne Louis
En 2019, 146 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire, soit une femme tous les 2,5 jours. A l’occasion du 25 novembre 2020, journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l’Union sociale pour l’habitat et la Fédération Nationale Solidarités Femmes publient un guide juridique et pratique sur les organismes Hlm et le logement des femmes victimes de violences conjugales.
Circulaires USH
publié le
Barbara Fourcade
Catherine Hluszko
Maryse Sylvestre
Fédération Nationale Solidarité Femmes
A l’occasion du 25 novembre 2020, journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l’Union sociale pour l’habitat et la Fédération Nationale Solidarités Femmes publient un guide juridique et de bonnes pratiques sur les organismes Hlm et le logement des femmes victimes de violences conjugales. Résolument pratique, ce guide offre un large panorama d’initiatives diverses des organismes Hlm. Il donne des exemples multiples de coopérations avec les associations spécialisées. Il permet également aux associations comme aux organismes de disposer de quatorze fiches juridiques récapitulatives de la réglementation applicable.
Collection des cahiers USH
publié le
Métropolitiques
Métropolitiques publie un entretien avec Cédric David, historien de l'immigration, auteur d'une thèse sur les politiques du logement social en banlieue ouvrière à Saint-Denis entre 1950 et 1990. A travers son interview, il analyse l'émergence des discriminations et catégorisations ethno-raciales dans les HLM dans un contexte de contraintes politique et économique pesant sur les bailleurs sociaux.
Brèves et Articles
publié le