L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

La mobilité résidentielle des locataires du parc social- Eclairages n° 10

La Caisse des Dépôts publie deux études Eclairages N°9 et N° 10 à partir de l’enquête Logement de l’Insee. Ces études mettent en évidence la baisse de la mobilité résidentielle des ménages français au cours des dix dernières années, une baisse encore plus marquée les locataires du secteur social.

Cette diminution de la mobilité s’explique par la conjoncture économique et le vieillissement de la population, la tendance à déménager diminuant nettement avec l’âge.

L'étude du n° 10 d'"Eclairages" montre que la mobilité résidentielle des ménages du parc social décroît en effet fortement avec l’âge. À l’inverse, les événements tels qu’une installation en couple, la naissance d’un enfant ou une séparation poussent les locataires d’un logement social à déménager. Les revenus constituent le troisième facteur déterminant de la mobilité résidentielle, les plus modestes et les plus aisés étant les plus mobiles. Les ménages du parc social aux revenus médians déménagent moins souvent car d’un côté, ils ne sont pas assurés de pouvoir bénéficier d’un logement social s’ils déménagent et de l’autre, ils n’ont pas les moyens suffisants pour devenir locataires du secteur libre ou accéder à la propriété.

Mobilité residentielle.png

Lire et télécharger le numéro

Accéder au résumé des 2 études

//fr.pinterest.com/pin/create/extension/

//fr.pinterest.com/pin/create/extension/

//fr.pinterest.com/pin/create/extension/

//fr.pinterest.com/pin/create/extension/

Informations complémentaires

Date du document : 01.02.2016
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
La Gazette des communes
Stéphane Schultz, consultant et fondateur de l'agence 15 marches à Rennes réagit, dans la revue la Gazette du 10 février, à deux enquêtes sur la mobilité des femmes dans les grandes villes avec pour exemple Bordeaux et Los Angeles en y apportant un éclairage sur les inégalités femmes-hommes dans les transports publics. Comment repenser les transports en commun dans les projets d'aménagement et de rénovation urbaine des villes pour éviter ces disparités, lutter contre le harcèlement verbal et/ou physique, et le sentiment d'insécurité des femmes dans l'espace public ?
Brèves et Articles
publié le
Catherine HLUSZKO
Thierry DEBRAND
Considérant que le secteur Hlm ne peut pleinement remplir ses missions dans un contexte de diminution de la mobilité interne des logements du parc, le Conseil social de l’USH recommande dans son avis l’application de douze mesures relevant des orientations suivantes : 1. Application d’une politique à l’échelle du bassin d’habitat et d’emploi, condition indispensable de réussite d’une politique de mobilité, 2. Amélioration de la lisibilité des process d’attribution pour les locataires afin de les rendre acteurs de leurs demandes de mutation, 3. Définition par chaque organisme d’une politique volontariste de mutation et d’offres qui préserve le maintien dans le parc social.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Marianne Louis
Le Cahier Repères n°59 intitulé « Solutions de mobilités actives pour les habitants : capitalisation, retours d’expérience et recommandations » identifie les impacts en termes d’aménagements, de coûts, d’organisation des acteurs, de gestion du service ; ainsi que le potentiel de réplicabilité du projet et son modèle économique.
Circulaires USH
publié le
Atelier Parisien d'Urbanisme - APUR
Dans le prolongement de la Consultation internationale sur « Les Routes du futur du Grand Paris » et dans cadre de ces travaux, l’Apur apporte son propre éclairage historique, au moyen de datavisualisations faisant les liens entre réseaux de transports et mobilité des ménages.
Brèves et Articles
publié le