L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Rôle et fonctions des résidences sociales dans les parcours des personnes accompagnées - L'exemple d'Aréli

Ce numéro de la revue Recherche sociale présente l'étude menée par le bailleur associatif régional Aréli auprès des occupants de ses résidences sociales.

Vignette-Recherche-sociale-217-bord.pngLes résidences sociales ont pour objet "d’offrir une solution de logement meublé temporaire à des personnes ayant des revenus limités ou rencontrant des difficultés d’accès au logement ordinaire, pour des raisons économiques mais aussi sociales, et pour lesquelles un accompagnement social léger peut s’avérer nécessaire."

Pour comprendre le" rôle et les fonctions des résidences sociales dans les parcours des personnes accompagnées " ce numéro de la revue Recherche sociale a choisi de s'appuyer sur l'exemple du bailleur social régional Aréli , dont le parc de logements est principalement constitué de résidences sociales, à travers une étude que celui-ci a conduit auprès de ses résidents.

L' objectif est ici d'élaborer un diagnostic qualitatif des profils des personnes logées en résidences sociales, de leur parcours, de leur besoin en matière d'accompagnement. Quel parcours ont-elles vécu avant l’arrivée en résidence sociale ? Pourquoi sont-elles dans ce dispositif aujourd’hui ? Quels sont leurs potentiels et quelles étaient leurs attentes en intégrant une résidence sociale ? Que leur apporte la résidence sociale en termes d’accompagnement, de prestation logement, mais aussi financièrement, humainement ? Quels sont les freins éventuels à leur évolution et donc à la sortie de la résidence sociale ? Quelles sont leurs perspectives et solutions de sortie, voies d’avenir, et à quelle échéance ?

Recherche sociale, n° 217, janvier -mars- hiver 2016, 90p.

Enregistrer

Enregistrer

Informations complémentaires

Date du document : 01.03.2016
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Numéro : 15962
La Gazette des communes
Avec le confinement, les bailleurs sociaux ont dû adapter les dispositifs d'accompagnement de leurs locataires en difficulté de paiement ou en situation précaire. Des alternatives ont été trouvées telles que les cellules téléphoniques ou un suivi personnalisé pour aller au plus près des habitants. Un fonds de solidarité pour le logement (FSL) - Covid 19 a également été proposé répondant au besoin de "trouver des solutions rapides hors du cadre réglementaire lourd à mobiliser". Des solutions qui ont amené à réfléchir sur l'adaptation et l'assouplissement des dispositifs d'accompagnement social existants.
Brèves et Articles
publié le
La Gazette des communes
« Dans le secteur Hlm, un locataire entrant sur deux est sous le seuil de pauvreté. Alors en cette période de confinement, nous avons incité les bailleurs sociaux a engagé une démarche du « aller vers » afin que les gens ne restent pas avec leurs difficultés. C’est ainsi que des campagnes téléphoniques ont été mises en place » explique Marianne Louis, directrice générale de l’Union sociale pour l’habitat (USH).
Brèves et Articles
publié le
IRDSU
Résultats de l'enquête nationale menée par l'IRDSU auprès de 80 professionnels du développement social et urbain. Cette analyse sur les QPV permet de mettre en place les actions d'accompagnement sociale à mener tout au long de cette pandémie et de réfléchir également sur les actions futures pour construire l'après-crise.
Brèves et Articles
publié le
Banque des Territoires - Localtis
Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé annonce retenir les premières mesures du plan de mobilisation nationale contre l’isolement proposé par Jérôme Guedj dans un premier rapport publié le 5 avril. Au cœur du dispositif : le contact téléphonique et la coordination de bénévoles par le maire ou le CCAS. Pour le repérage des plus fragiles, les 70.000 gardiens d'immeubles et les bailleurs sociaux et privés seront mobilisés.
Brèves et Articles
publié le