L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Savoir vivre avec son temps.

Prix spécial du jury du prix de thèse organisé en 2014 par l'Union sociale pour l'habitat et la Caisse des Dépôts.

Le titre exact de cette thèse en Anthropologie sociale et Ethnologie est :"Savoir vivre avec son temps. Bref précis de cité-jardinage moscovite postsoviétique, comprenant quelques ruses symboliques de politique locale en période de libéralisation économique extrême, divers conseils et tours de main sur l’art du bon voisinage avec les fantômes, ainsi qu’un menu requiem pour des efforts de bonheur ".

Elle a été soutenue par Sarah Carton de Grammont le 05 décembre 2013 à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Elle a été dirigée par Marc Abélès.

Avec une approche pragmatique considérant les émotions dans leurs dimensions politique et performative, la thèse – fondée sur des matériaux historiques et un terrain immersif dans une cité-jardin moscovite classée, soumise à des logiques spéculatives exacerbées, et dont les habitants se sont constitués en autogestion politique – décrit l’art de savoir vivre avec son temps dans la Russie des années 1990-2000.

Pour cela, elle déploie le temps lui-même : faillé, accéléré, suspendu ; syncrétique, hétérogène, polymorphe. Et explicite ce que le temps fait à l’espace – et ce que l’espace fait au temps. Elle examine, notamment, la fabrique performative de la communauté et du localisme ; la brutalité du changement, ce que l’argent fait au temps, mais aussi ce que le temps fait à l’argent et à son hyper-puissance du moment ; les débats politiques du micro au macro, les anciennes et nouvelles valeurs et leur valeur pratique et morale à l’aune du présent et de ses avenirs, de ses passés, de ses avenirs d’antan ; comment la présence des absences – des morts de la Grande Guerre Patriotique, des acteurs et des victimes des répressions – (dé) structurent les rapports sociaux, et comment on les organise socialement ; les scansions du rythme effréné et perpétuellement catastrophiste de la société globale ; l’In-fini de l’instant. Ce travail défend la monographie comme méthode et comme genre : accès à des niveaux de réel autrement inatteignables ; non-renoncement au surcroît d’intelligibilité offert par la posture holiste, laquelle permet de montrer les processus d’action/rétroaction des enjeux de différents domaines de la vie sociale saisie dans la pluralité croisée de ses dynamiques.

Lien vers la thèse lauréate : "La métamorphose du logement social. Faire du logement le support de capacités" (Lucie Bonnet)

Lien vers la thèse ayant reçu l'autre prix spécial du jury : "Quand le grand ensemble devient patrimoine" (Rachid Kaddour)

Voir aussi le panorama des recherches en cours dans le domaine de l'habitat et du logement. Édition 2014

Voir la vidéo "Échanges avec les chercheurs-lauréats au Congrès Hlm, le 23 09 2014"

Voir aussi la vidéo "Remise du prix de thèse"au Congrès Hlm, le 24 09 2014


Informations complémentaires

Date du document : 18.09.2014
Entité(s) : Direction de la Communication - DCOM
Nom(s) contact : Dominique Belargent
Email(s) contact : dominique.belargent@union-habitat.org
Marianne Louis
Les Actes rendent compte de la journée "Quoi de neuf, chercheurs ? : L’habitat social, objet de recherche et terrain d’insertion des jeunes chercheurs" organisée le 28 novembre 2018 par le Réseau des acteurs de l'habitat et le Réseau recherche habitat logement (REHAL).
Circulaires USH
publié le
BELARGENT Dominique
Cette journée était consacrée aux travaux de recherche portant sur l’habitat social à partir de deux apports particulièrement intéressants : • La présentation et l’analyse critique d’un état des nombreux travaux publiés dans notre secteur au cours de la dernière décennie ; • Une séquence consacrée au regard de jeunes chercheurs sur le modèle français du logement social.
Collection des cahiers USH
publié le
BELARGENT Dominique
Le séminaire du 15 juin 2018 a été organisé dans le cadre du lancement de la recherche « Attribution de logements sociaux, politiques de peuplement et intercommunalités : Quelles recompositions ? » réalisée par une équipe de recherche pluridisciplinaire de chercheurs du laboratoire TRIANGLE (Université Jean Monnet Saint-Etienne), du laboratoire SAGE (IEP de Strasbourg), du LATTS (Ecole d’Urbanisme de Paris) et du Centre Emile Durkheim (IEP de Bordeaux).
Rapports - Guides - Doc
publié le
BELARGENT Dominique
Le séminaire du 19 septembre 2018 a été organisé dans le cadre de la recherche « Pratiques collaboratives dans l’habitat social » réalisée par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs du LAVUE (Université Paris Nanterre), du CLERSE (Université de Lille) et du LIEU (Université Aix Marseille). Elle mobilise neuf organismes Hlm dans trois régions (Hauts-de-France, Ile-de-France, PACA) en collaboration avec trois ARHLM.
Rapports - Guides - Doc
publié le