L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Sortir de l’hébergement d’insertion vers un logement social en Ile-de-France. Des trajectoires de relogement, entre émancipation et contraintes. (Thèse de Marie Lanzaro)

Prix spécial du jury du prix de thèse organisé en 2016 par l'Union sociale pour l'habitat et la Caisse des Dépôts.

Cette thèse de doctorat en urbanisme, aménagement et politiques urbaines a été soutenue par Marie Lanzaro le 4 avril 2014 à l'Université Paris-Est. Elle a été dirigée par Jean-Claude Driant.

Vignette_these-cerne-bordure.pngDès les années 1990, et avec encore plus d'acuité à la fin des années 2000, les limites du système de l'hébergement semblent atteintes. Il ne parvient pas à amortir l'ensemble des demandes et à "faire sortir" les personnes prises en charge qui "relèveraient d'un logement ordinaire". Ces difficultés sont placées sur le devant de la scène médiatique et politique à l'hiver 2006. Et, dès 2007, le gouvernement prend des mesures en faveur de l'hébergement et de l'accès au logement. En 2009, l’État redouble d'efforts en impulsant la refondation du système d'hébergement et d'accès au logement et en adoptant des mesures pour fluidifier les parcours de l'hébergement vers le logement.

Dans ce contexte, l'auteur a pris le parti d'interroger les trajectoires d'hébergement qui aboutissent à l'attribution de logement pérenne dans le parc social francilien. L'enjeu était de comprendre ce qui se joue durant l'hébergement en faveur de la sortie du dispositif et de l'accès au parc social. Et aussi, quel est le rôle de l'hébergement dans le sens pris par ces trajectoires et dans les choix opérés.

La thèse permet tout d’abord d’affiner les connaissances disponibles sur les parcours et profils des ménages qui à un moment donné de leur vie se sont trouvés confrontés à des difficultés et à l’absence de logement et qui se sont vu proposer et attribuer un logement social. Elle actualise aussi les analyses des modalités de coopération entre bailleurs sociaux et acteurs associatifs visant à favoriser les relogements des ménages les plus défavorisés et à les garantir sur la durée. Elle pointe par la même occasion les limites intrinsèques de l’accompagnement social, d’une approche strictement réparatrice et individualisante pour agir et prévenir les processus d’exclusion, de précarisation des aspirants ou des locataires du parc social. Cette thèse montre qu’il s’avère tout aussi nécessaire de penser en parallèle la sécurisation des parcours individuels et familiaux dans une visée notamment de prévention de – nouvelles – ruptures résidentielles.

Retrouver la thèse complète en ligne.

Pour en savoir plus :

Informations complémentaires

Date du document : 28.09.2016
Entité(s) : Direction de la Communication - DCOM
Nom(s) contact : Dominique Belargent
Email(s) contact : dominique.belargent@union-habitat.org
Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine
Ce recueil d’expériences propose au travers de 14 fiches des actions et des « modes de faire » originaux et variés en tenant compte des spécificités des différents territoires dans le domaine de l’insertion professionnelle. Il valorise les actions concourant à la levée des freins à l'employabilité.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Ministère de l'Ecologie
DU DEVELOPPEMENT DURABLE
DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT
Le dispositif "Accueil - Hébergement - Insertion" (AHI)* est destiné aux personnes en grande difficulté sociale nécessitant une aide globale pour leur permettre d'accéder au logement et de retrouver leur autonomie.
Ouvrages
publié le
Jean Bosvieux
Bernard Coloos
Jean Bosvieux et Bernard Coloos, dressent un état des lieux du secteur du logement social aujourd'hui - caractéristiques, rôle, financement - à partir duquel ils identifient les points sur lesquels, de leur point de vue, une évolution est souhaitable et possible : production neuve, tissu des organismes, gestion, politique des loyers, accompagnement social, rapports avec l'Etat et les collectivités... Ils examinent également, à la lumière des expériences étrangères, les conséquences de la vente en masse et de la financiarisation du secteur. Ils y interrogent plus largement les principes de la politique française du logement.
Ouvrages
publié le
Ministère de la transition écologique
En 2020, le rapport annuel du Compte du logement indique que la dépense de l’ensemble des agents économiques dans le domaine du logement diminue fortement s’expliquant essentiellement par une chute de l’investissement en logement, qui s’accompagne d’un ralentissement de la progression des dépenses courantes. La production de logements neufs connaît une diminution exceptionnelle, tandis que les acquisitions dans l’ancien ont connu une meilleure reprise après le premier confinement national.
Brèves et Articles
publié le