L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

L'agriculture urbaine dans le secteur Hlm : un atout pour des lieux de vie partagés, attractifs et durables - Guide pratique

Les organismes Hlm ont investi l’agriculture urbaine dès le début du 20ème siècle avec les cités-jardins puis les jardins partagés. Désormais, et sous l’impulsion des autorités publiques, tant nationales que locales, les formes d’agriculture urbaine se diversifient et répondent à des objectifs environnementaux, sociaux et économiques dans les territoires (lien social, alimentation saine et durable, biodiversité, nature en ville, tranquillité résidentielle, développement d’activités économiques, etc.).

Le développement de ces initiatives appelle de nouveaux partenariats, de nouvelles expertises, d’autres usages du patrimoine Hlm et de gestion des espaces verts, d’autres façons de créer du lien avec les locataires-habitants. C’est pour encourager cette dynamique au sein du secteur Hlm que l’Union sociale pour l'habitat, en partenariat avec l’Association Française de l’Agriculture Urbaine Professionnelle (AFAUP), le bureau de recherche d’AgroparisTech Exp’AU et le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), ont mené une étude sur l’agriculture urbaine et dédiée aux bailleurs sociaux.

Ce guide se décline en 5 chapitres :

- L’agriculture urbaine et le logement social

- Panorama et tendances : du jardin partagé à la ferme urbaine

- L’agriculture urbaine en pratique

- Les monographies

- Annexes : ressources utiles, les monographies en synthèse, glossaire

 

Informations complémentaires

Date du document : 10.03.2022
Entité(s) : Direction de la maîtrise d’ouvrage et des politiques patrimoniales – DMOP, Direction des politiques urbaines et sociales - DIUS
Nom(s) contact : Véronique Velez, Céline Di Mercurio
Email(s) contact : veronique.velez@union-habitat.org, celine.dimercurio@union-habitat.org
Marianne Louis
Le lien entre les jardins et le patrimoine Hlm est historique. Ce lien s’affirme de plus en plus comme un enjeu d’avenir, tant la qualité paysagère, la place du végétal et des solutions fondées sur la nature s’imposent comme des sujets incontournables des projets d’architecture et d’aménagement. Le partenariat initié dès 2017 entre l’USH et Val’Hor, l’interprofession de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, témoigne de l’engagement du Mouvement Hlm pour agir en faveur de la nature en ville.
Circulaires USH
publié le
Le Parisien
Pour répondre à l’enjeu de confort d’été et à l’approche des fortes chaleurs, la ville de Paris aménage des îlots de fraîcheur dans son parc Hlm. Six projets de végétalisation vont voir le jour au coeur des résidences de logements sociaux grâce à 800 000 euros débloqués suite à une délibération adoptée au Conseil de Paris le 23 mars dernier.
Brèves et Articles
publié le
Marianne Louis
Les organismes Hlm ont historiquement investi l’agriculture urbaine avec les cités-jardins puis les jardins partagés. Aujourd’hui, les formes d’agriculture urbaine se diversifient. Ces projets, en pleine terre, dans les parkings ou encore en toiture, remplissent des rôles environnementaux, sociaux et économiques.
Circulaires USH
publié le
Marianne Louis
Ces dernières années, l’agriculture urbaine suscite un fort engouement. Si historiquement, les organismes Hlm ont développé des jardins collectifs, ils sont désormais nombreux à expérimenter d’autres formes d’agriculture (ferme urbaine, ruchers, écopâturage, etc. ) répondant à des fonctions multiples (nourricière, marchande, éducative, sociale, environnementale, etc.) et en lien avec les collectivités locales.
Circulaires USH
publié le