L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le comptage énergétique est-il une solution réaliste ?

Contexte

Le comptage de l’électricité et du gaz est en pleine mutation dans un contexte de libéralisation des marchés de l’énergie. Les compteurs actuels seront remplacés par des compteurs communicants. Pour accompagner leur déploiement, la Commission de Régulation de l’Energie recommande aux gestionnaires des réseaux de distribution que les ménages puissent avoir accès gratuitement à leurs consommations d’énergie. Alors qu’actuellement, les données de consommation sont communiquées soit directement par les fournisseurs d’énergie soit par des tiers, une expérimentation lancée sur Lyon dans l’habitat social et portée par ERDF vient bousculer le jeu des acteurs.

Cet atelier aura pour objectif d’en présenter le cadre, les résultats attendus, les moyens mis en œuvre. Un point d’étape sera également réalisé sur les services équivalents associés au compteur communicant gaz.

Enfin, la parole sera donnée à des bailleurs sociaux engagés depuis plusieurs mois dans des programmes de comptage de l’énergie et dont les retours d’expériences nous permettront d’identifier les conditions d’acceptabilité et de réussite de tels systèmes.




Compte-rendu succinct de l'atelier

Responsable : Catherine di Costanzo, USH

Animateur : Stéphane Miget, journaliste

Intervenants :

Isabelle Drochon, pilote projet compteurs communicants, GRDF

François Blanc, directeur collectivités, particuliers et services de données, ERDF

Luc Achard, directeur du développement interne, Grand Lyon Habitat

Jacky Failly, directeur du développement et du patrimoine, Moulins Habitat

Foisonnement de compteurs

L’habitant acteur de la performance énergétique

Les initiatives en ce moment foisonnent à propos du comptage énergétique. Ainsi ERDF et GRDF préparent leurs compteurs communicants. La finalité est bien l’amélioration de l’efficacité énergétique dans les logements. Le distributeur GRDF compte déployer 11 millions de compteurs communicants à partir de mi-2013 et jusqu’en 2021. Le milliard d’euros à consacrer au projet serait compensé majoritairement par les économies de relève et pour une petite part par les économies d’énergie.

Grand Lyon Habitat et ERDF mènent ensemble et pour deux ans une expérimentation visant à mettre à disposition des locataires leur consommation énergétique via un site Internet. Un dispositif d’évaluation qualitatif (enquêtes) et quantitatif tout au long du dispositif sera partagé au niveau national.

Des sujets qui font débat

Suffira-t-il d’accéder aux données de consommation d’énergie pour passer à l’action et faire baisser les dépenses ? GRDF a calculé qu’un gain de 0,25% de consommation d’énergie suffira à compenser le coût du projet. Pour autant, lors des premières expérimentations du compteur gaz communicant, seuls 26% des habitants ont indiqué avoir modifié leurs comportements en ayant accès aux données détaillées de consommation. Aussi pour GRDF, ce n’est qu’avec la mobilisation de tous les acteurs du logement (bailleurs, acteurs du conseil énergétique…) que ce pari sera gagnant. Pour tous, il faut donc passer du postulat à la preuve.

L’avantage pour le locataire est largement débattu. Selon les promoteurs des compteurs communicants, l’information en temps réel, les alertes par SMS, la fixation d’objectifs de consommation devraient participer à une pédagogie vers une consommation responsable. Mais reste posée la question des vecteurs de diffusion accessibles à tous les locataires.

Accompagnement des utilisateurs

Sobriété énergétique

Depuis 2006, le bailleur social Moulins Habitat opère des comptages d’eau chaude, d’eau froide, d’électricité et de gaz dans le cadre d’un projet européen. Après une période de diagnostic de l’état de consommation, les locataires ont accès à un affichage très simple : rouge pour la surconsommation par rapport à la normale, vert pour une consommation inférieure. Rien qu’en observant leurs consommations, certains des locataires économisaient 15 à 30% de leurs dépenses d’eau froide et d’eau chaude. Après une expérience infructueuse sur Internet, le bailleur a proposé un affichage sur le téléviseur d’un comparatif glissant (mois par mois) beaucoup plus pertinente.

Générer de l’économie par l’usage

Les initiatives et les technologies s’adaptent également aux besoins des gestionnaires d’un parc de logements, qui ont besoin de données consolidées pour envisager un accompagnement comportemental des locataires. Le compteur n’est finalement intelligent que si la compilation des données aboutit à une modification des usages.

Economie d’argent ou économie d’énergie ?

Les bailleurs craignent que les économies d’énergie, même si elles se réalisent, n’entraînent pas d’économies tout court, par le truchement des augmentations de tarifs d’abonnement ou la répercussion des coûts des compteurs intelligents voire des solutions de sous-comptage sur les factures.


- 1_GRDF Drochon Isabelle comptage énergétique PDD 25 09 2012 - GrDF AMR Congrès HLM.pdf URL => 1_GRDF Drochon Isabelle comptage énergétique PDD 25 09 2012 - GrDF AMR Congrès HLM.pdf - 2_212-09 Présentation du site Watt & Moi USH.pdf URL => 2_212-09 Présentation du site Watt & Moi USH.pdf - 5_VACHER_Atelier USH 2012 LVB1.pdf URL => 5_VACHER_Atelier USH 2012 LVB1.pdf

Sylvie Bourdin
La transition énergétique est prônée depuis de nombreuses années. Sa réussite repose cependant sur une baisse considérable de la consommation d’énergie selon l’Ademe. Retour sur les positions de cette agence.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) – Territoire d’énergie et l’Ademe, éditent un guide intitulé « Etude territoriale de connaissance des potentiels de récupération de chaleur sur son territoire ».
Brèves et Articles
publié le
Frédéric Paul
Le chèque énergie, nouveau dispositif d’aide au paiement des factures d’énergie pour les ménages ayant des revenus modestes, se généralise en 2018.
Circulaires USH
publié le
Frédéric Paul
Résultat d'un travail d'identification et d'analyse de solutions techniques existantes, ce cahier vise à proposer aux opérateurs qui souhaitent s’engager dans des opérations d’autoconsommation, des outils d’aide à la décision et d’aide à la mise en oeuvre.
Circulaires USH
publié le