L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

De nouvelles exigences pour les installations fonctionnant au GPL

La sécurité des réseaux GPL relève des opérateurs ayant la charge de leur conception, construction, mise en service, exploitation et maintenance.

Près de 60% du parc Hlm est alimenté en gaz, dont une petite partie par du Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL). Autant la sécurité des réseaux de distribution de gaz naturel relève de la responsabilité des distributeurs (GrDF, entreprises locales de distribution) ; autant celles des réseaux GPL, privés ou faisant l’objet d’une délégation de service public, relève des opérateurs ayant la charge de leur conception, construction, mise en service, exploitation et maintenance.

L’arrêté du 13 juillet 2000, portant règlement de sécurité de la distribution du gaz combustible par canalisations et modifié le 22 décembre 2008 est venu compléter le dispositif réglementaire, en définissant des exigences minimales de sécurité des réseaux de distribution par canalisations sur la base d’un référentiel réglementaire commun à l’ensemble des opérateurs, finalisé fin 2011. Ce référentiel porte sur des éléments techniques mais également organisationnels.

Ces nouvelles exigences s’appliquent notamment aux réseaux GPL appartenant aux organismes Hlm. Ils doivent fournir une attestation de conformité des réseaux pour permettre la fourniture d’énergie. Jusqu’à présent, elle ne concernait que les installations nouvelles. Son périmètre a été élargi aux installations existantes selon l’échéancier suivant :

· D’ici le 23 décembre 2012 pour les réseaux desservant plus de 50 installations intérieures

· D’ici le 23 décembre 2013 pour les réseaux alimentant de 11 à 50 installations

· D’ici le 23 décembre 2014 pour les réseaux alimentant de 3 à 10 installations

À ce jour, un seul organisme (QUALIGAZ) a été habilité par les pouvoirs publics pour délivrer cette attestation.

Afin d’accompagner les organismes Hlm concernés par ces exigences, une note rédigée par H&TC, présentant les nouvelles exigences, leur impact dans le logement social ainsi que des recommandations, a été a été mise en ligne sur le site Internet de l’USH (Espace professionnel ; rubrique Métiers et Pratiques Hlm / Développement durable / Energie - environnement).

Ces nouvelles exigences ouvrent l’opportunité de revisiter les cadres contractuels notamment avec les fournisseurs d’énergie. Plus globalement, intervenant dans un contexte de prix de l’énergie élevé, elles interrogent sur l’intérêt de recourir à cette énergie, dont l’un des avantages est de pouvoir alimenter en gaz des territoires non desservis par le gaz naturel.


- Note d'impacts et recommandations.pdf URL => Note d'impacts et recommandations.pdf

Informations complémentaires

Date du document : 07.11.2012
Entité(s) : Direction de la Maîtrise d'Ouvrage et des Politiques patrimoniales - DMOP
Nom(s) contact : Christophe Boucaux
Email(s) contact : dmop@union-habitat.org
Jean-Charles du Bellay
Cet ouvrage offre une vision globale de la réglementation sécurité-incendie en intégrant les dernières modifications opérées par l'arrêté du 19 juin 2015.
Ouvrages
publié le
CSTB
Ce guide concerne la réglementation et les dispositions de mise en sécurité incendie applicables aux bâtiments d'habitation, parcs de stationnement et logements-foyers. Cette seconde édition tient compte des modifications apportées par l'arrêté du 19 juin 2015.
Ouvrages
publié le
Frédéric Paul
Depuis la loi "ALUR" l’obligation d’installation des détecteurs autonomes de fumée (DAAF) pèse désormais sur le propriétaire et le locataire conserve la charge de leur entretien pendant tout le temps de sa présence dans le logement.
Circulaires USH
publié le
Frédéric Paul
La loi ALUR modifie les dispositions concernant l'obligation d'installation de détecteurs de fumée normalisés dans tous les lieux d'habitation. La circulaire faire le point sur les questions qui nous ont été le plus fréquemment posées.
Circulaires USH
publié le