L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Hausse des prix du foncier et de l’immobilier : caractéristiques, causes et effets d’un phénomène complexe et relativement récent (synthèse de la webconférence-recherche du 22 09 2021)

La journée du Réseau des acteurs de l’habitat et du Réseau recherche habitat logement du 1er décembre traitera du foncier et du logement abordables. Elle sera notamment l’occasion de présenter le programme de recherche « Les défis économiques du foncier et du logement abordables (2022-2025) » en cours de préparation (USH, PUCA, Banque des Territoires, etc.). Afin de préparer cette journée, l’Union sociale pour l’habitat et le Réseau des acteurs de l’habitat organisent un cycle de webinaires au cours duquel des chercheurs sont invités à présenter un état de la connaissance sur plusieurs sujets clés dans le champ du foncier.
Cycle préparé et animé par Dominique Belargent (USH) et Vincent le Rouzic (chercheur indépendant).

La première webconférence-recherche du cycle s’est déroulée le mercredi 22 septembre 2021 et a porté sur : "Hausse des prix du foncier et de l’immobilier : pourquoi ? Une bulle ?"

Avec :
- Guilhem Boulay, maître de conférences en géographie, Avignon Université
- Xavier Timbeau, économiste, directeur principal de l’OFCE

Depuis la fin des années 1990, la grande majorité des pays de l’OCDE ont connu un cycle haussier des prix de l’immobilier et du foncier inédit par son ampleur, sa concomitance et sa durée. La France n’est pas épargnée par le phénomène, même s’il existe de nombreuses disparités entre les territoires selon l’état local de la demande en logement. C’est pour mieux comprendre ce contexte à différentes échelles que nous aborderons avec nos invités les questions suivantes. Comment expliquer l’ampleur et la durée du cycle haussier des prix fonciers et immobiliers ? S’agit-il d’une bulle ou d’un nouveau régime de prix des actifs ? Quels sont les effets positifs et négatifs, les incertitudes et les risques d’une telle situation ? Les banques centrales sont-elles condamnées à laisser les taux « lower for longer » pour éviter tout risque de krach des actifs qui viendrait pénaliser la reprise post-covid ? Quels sont les rôles respectifs des Etats et des collectivités locales dans la régulation des marchés fonciers et immobiliers à leur échelle ?

Retrouver ci-jointe la synthèse rédigée par Hélène Morel, doctorante en urbanisme et aménagement.

Pour en savoir plus :

- Un article d'Actualités habitat sur l'ensemble du cycle 2021 sur le foncier (à venir)

- Le dossier du programme de recherche "Les défis économiques du foncier et du logement abordalbles (2022-2024)"

Informations complémentaires

Date du document : 13.11.2021
Entité(s) : Direction de la Communication - DCOM
Nom(s) contact : Dominique Belargent
Email(s) contact : dominique.belargent@union-habitat.org
Hélène Morel
BELARGENT Dominique
Raphaële d'Armancourt
Cette dixième web-conférence du Réseau des acteurs de l'habitat traite de la question de la densité, et plus spécifiquement de la « juste » densité. L’objectif du zéro artificialisation nette porté par la loi Climat et Résilience interroge les collectivités locales et les acteurs du développement de l’offre de logements, en particulier abordables, dans leur manière d’intégrer cette question dans leur stratégie. Celle-ci se confronte à l’aspiration des habitants à un cadre de vie de qualité, exacerbée en réaction aux crises sanitaire et environnementale, mais aussi à l’imaginaire que véhicule le terme de densité.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Observatoire régional du foncier - ORF
Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi Climat et Résilience et de l’élaboration du prochain schéma directeur régional, le SDRIF-Environnemental, l’Observatoire Régional du Foncier (ORF) a auditionné des acteurs du logement et de l'aménagement franciliens afin de trouver ensemble des pistes d’action pour répondre aux enjeux de l’action foncière dans l’aménagement des territoires, la préservation de la biodiversité et l’urgence climatique.
Brèves et Articles
publié le
Marianne Louis
Dans un contexte d’augmentation des coûts de construction, la part de plus en plus élevée des valeurs foncières dans les bilans d’opérations risque de grever lourdement la production Hlm. De surcroit, la contraction de l’offre foncière liée à l’objectif Zéro Artificialisation Nette (ZAN) laisse craindre l’aggravation d’une situation déjà difficile.
Circulaires USH
publié le
Marianne Louis
Dans un contexte d’augmentation des coûts de construction, la part de plus en plus élevée des valeurs foncières dans les bilans d’opérations risque de grever lourdement la production Hlm. De surcroit, la contraction de l’offre foncière liée à l’objectif Zéro Artificialisation Nette (ZAN) laisse craindre l’aggravation d’une situation déjà difficile.
Circulaires USH
publié le