L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Sur les réseaux sociaux, les HLM ne sont plus blêmes

Relégués aux rubriques faits divers et aux discours misérabilistes par les médias, les grands ensembles français et leur architecture sont désormais célébrés, notamment sur Twitter. L'article de slate.fr fait un petit tour d'horizon des médias qui portent l'image du logement social et notamment le compte de Renaud Epstein, auteur, maître de conférence à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye et spécialiste des politiques urbaines, à l'origine des posts récurrents «Un jour, une ZUP, une carte postale» suivis par plus d'une dizaine de milliers de fidèles sur Twitter.

Lire l'article sur Slate.fr, publié le 20/06/2019

Informations complémentaires

Date du document : 20.06.2019
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Direction de la Communication
Des informations erronées circulent et nuisent à l’image du logement social. Pour beaucoup, ces idées préconçues proviennent d’une méconnaissance du fonctionnement des Hlm. C'est pourquoi, l'Union sociale pour l'habitat publie une brochure et lance une campagne de communication qui viennent démêler le vrai du faux sur les questions de logement social.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Direction de la Communication
L’Union sociale pour l’habitat poursuit son engagement pour l’égalité entre les femmes les hommes en mettant à disposition un kit de communication "Pour une communication sans stéréotype de sexe". Ce kit comprend un guide et des bannières digitales présentant les 8 règles internes que nos structures ont décidé d’adopter pour lutter contre les stéréotypes en matière de communication.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Direction de la Communication
« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde. » écrivait Albert Camus. La communication n’échappe pas à l’exigence d’égalité entre les femmes et les hommes qu’exprime si fortement notre société. Si la communication révèle beaucoup de l’état d’une société, elle peut aussi, involontairement, véhiculer des messages discriminants et inégalitaires.
Événements
publié le
Marianne Louis
Si l’objectif d’une communication sans stéréotype de genre est souvent partagé dans son principe, sa mise en œuvre peut s’avérer complexe. Comment répondre aux objections ? Par quoi commencer ? Comment embarquer les équipes, au-delà de celles de la communication ? Quels outils opérationnels privilégier ?
Circulaires USH
publié le